The Last Kingdom – saison 2

Résumé

À la fin du IX siècle, ce qu’on appelle l’Angleterre aujourd’hui est séparée en plusieurs royaumes. Les terres anglo-saxonnes sont attaquées et régies par les Danois. Uhtred est le fils orphelin d’un noble saxon. Kidnappé par les Scandinaves et élevé parmi eux, il doit sans cesse choisir entre le royaume de ses origines et le peuple qui l’a vu grandir.

Bande annonce

Chronique de la saison 1

J’ai tellement aimé la première saison de The Last Kindgom que j’ai foncé visionner la seconde saison dès qu’elle est sortie sur Netflix. Il n’y a que 8 épisodes par saison, ça se voit donc vite. L’histoire elle-même se déroule très vite. Le contexte historique est respecté, il y a régulièrement des ellipses. Les Danois attaquent les terres qu’on appelle désormais l’Angleterre pendant que le Roi Alfred tente justement d’unifier les royaumes. La dessus est greffée l’histoire d’Uhtred, un Saxon élevé par des Danois.

On suit donc à la fois le périple d’Uhtred le personnage principal en quête de ses terres volées par son oncle et l’Histoire avec un grand h d’Alfred et son désire d’unifier les différents royaumes pour former une grande Angleterre. C’est à la fois un très bon divertissement et une source de culture générale. Je n’avais aucune idée de ce qu’était l’Angleterre avant son unification et encore moins à quel roi on le doit. Dans la saison 1 on faisait connaissance avec les personnages et le contexte de l’époque, dans cette deuxième saison, Uhtred va réellement essayer de se réapproprier ses terres et se venger.

Le premier épisode m’a franchement déçu. On suit un Uhtred à la dérive qui se saoule chaque jour. Il est alors accompagné de Hild,  la none qu’il a sauvé et Halig, un guerrier apparemment aperçu dans le dernier épisode de la saison 1 mais dont je ne me souviens pas du tout. La série introduit tout un tas de nouveaux personnages et je me suis un peu perdu. On entrevoit une intrigue dont la conclusion se devine à des kilomètres. Heureusement celle-ci intervient rapidement, au milieu du deuxième épisode et à partir de là tout va s’enchaîner. Des rebondissements à ne plus pouvoir les compter, le retour de certains personnages charismatiques et l’arrivée de nouveaux encore plus prometteurs. La série a beau se baser sur l’Histoire, ce qui se passe autour d’Uhtred est imprévisible puisqu’il n’a pas existé.

J’ai encore plus aimé cette seconde saison: les trahisons, les alliances, les nouveaux personnages, les liens entre les protagonistes, mais surtout la tension qui en découle. Il y a beaucoup de suspense à chaque épisode, aucun moment de flottement. Tout est condensé en 8 épisodes, pas de choses inutiles, on va droit à l’essentiel.

Cette seconde saison de The Last Kingdom est encore meilleure que la précédente, à tel point que la troisième est en tournage.

Fabien S.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s