Marion, tome 1

Titre: Marion, tome 1
Auteur: Yuu Hikasa
Traducteur: Yohan Leclerc
Éditeur: Komikku
Nombre de pages: 185
Catégorie: 
Seinen
Parution: 27/11/2018

Résumé

Paris, 1940. Marion est une môme des rues. Montée à la capitale pour de mauvaises raisons, elle est la meneuse d’une bande de garnements qui détrousse les gens. Mais un jour, son destin va basculer. Aaron Rosenberg est compositeur et il est le directeur musical du Doelion, un des plus prestigieux music-halls de Paris. Il monte un spectacle sur Jeanne d’Arc, mais à un mois de la première il n’a toujours pas de chanteuse principale. Alors qu’il se promène dans la rue, il entend Marion chanter et il est totalement époustouflé par sa voix. Il lui propose le rôle sur un coup de tête, mais la jeune fille est très méfiante. Alors que l’armée allemande est aux portes de Paris, une aventure incroyable va débuter pour Marion !

Avis

Dans le Paris des années 1940, on fait la rencontre de Marion, meneuse d’une bande de mômes voleurs. sa vie est sur le point de changer quand elle se fait remarquer par Aaron Rosenberg, compositeur et directeur musical du Doelion, un des plus prestigieux music-halls de Paris.

J’ai beaucoup aimé le premier tome de Marion qui m’a agréablement surprise. J’ai été séduite par le coup de crayon de Yuu Hikasa. Il nous plonge dans le Paris des années 1940 et les cases du manga sont riches en détails. L’auteur nous offre ainsi un voyage dans le temps et dans les rues parisiennes. Le lecteur se rend compte du travail de recherche effectué pour demeurer réaliste. De plus, les traits des personnages sont doux.

L’histoire est agréable à lire et l’intrigue semble assez complexe. Le manga sera d’ailleurs complet en deux tomes ce qui rend le récit bien rythmé. En fond, les événements de la seconde guerre mondiale se profilent et j’ai apprécié ces petites interludes historiques qui assombrissent le ton du texte. Celui-ci se termine avec un rebondissement qui promet une suite riche en action.

Marion est un personnage qui ne manque pas de charme et on sent qu’elle a vécu un traumatisme qui la rend méfiante des hommes. Aaron a l’air assez réservé et on se demande quel secret cache-t-il à Marion. Je ne sais pas s’il est vraiment gentil ou s’il va nous surprendre dans le tome 2 en trahissant notre héroïne.

Un très bon premier tome qui nous plonge dans le Paris des années 1940. Les illustrations sont belles, les détails architecturaux pullulent et l’intrigue est entraînante. Un premier tome doux, avec une pointe de gravité avec le contexte historique de la seconde guerre mondiale et des personnages attachants. J’ai beaucoup aimé.

Djihane S.

3 réflexions sur “Marion, tome 1

  1. Pingback: Boite aux lettres #188 (+ 21 livres) | Les instants volés à la vie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s