Darwin’s game tome 20 et 21

Titre: Darwin’s Game tome 20 et 21
Scénariste:
Shu Miyama
Dessinateur:
Yuki Takahata
Éditeur:
 Ki-oon 
Catégorie:
Survival, action, suspense
Parution :
2020

“Le joueur Kyoda demande votre aide !
Rejoignez vous aussi le Darwin’s Game 
et volez à son secours !”

Les marins du Darwin’s Game ont enfin un aperçu des pirates qu’ils sont censés affronter. Le problème, c’est qu’il ne s’agit pas de joueurs normaux… mais d’espèces de démons cornus ! Si leur technologie semble moins avancée que celle de notre monde, certains sont incroyablement puissants…

Pourtant, il y a pire : en plein événement, un nouveau Hunting Game commence au cœur de Shibuya. Des créatures aux crocs acérés envahissent les rues et massacrent les passants ! En effectif réduit, les Sunset Ravens parviendront-ils à tenir jusqu’au retour de leur chef ?

Entre Gantz et Battle Royale
Un jeu de mort implacable sur fond
de bataille urbaine 2.0 !

Darwin’s game: Tome 1 – Tome 2 – Tome 3 – Tome 4 – Tome 5 – Tome 6 – Tome 7 – Tome 8 – Tome 9 – Tome 10 – Tome 11 – Tome 12 – Tome 13 – Tome 14Tome 15Tome 16Tome 17Tome 18Tome 19

 Avis sur les tomes 20 et 21 

Le tome 20 est dans la même lignée que les deux tomes précédents. C’est à dire plutôt décevant. L’arc du défi du pirate est bel est bien terminé mais je n’ai pas l’impression que l’on en commence un autre tout de suite. Nous suivons les survivants prisonniers du défi dans un monde parallèle appelé Ligne O. Ce n’est franchement pas très intéressant, on découvre de nouveaux antagonistes qui luttent pour une cause qui leur est chère mais qui m’a laissé de marbre. Une cause qui n’aura à priori aucune incidence sur la suite du manga puisque ça ne se passe pas dans le monde principal. Des antagonistes qui ont un background mais qui disparaissent aussi vite qu’ils sont apparus. Bref, un tome transitoire, pas très intéressant.

À contrario, le tome 21 lui, m’a totalement plu! On débute un nouvel arc en mode post-apo combiné à une ellipse de 5 ans. Certaines planches sont peut-être fan service mais j’adore. Il y a 5 ans à rattraper pour Kaname, il débarque sans aucune information et doit vite s’adapter. Les péripéties pour aider le lecteur à comprendre dans quoi on s’engage sont réussies. Les prochains tomes risques d’être passionnants.

Si on omet les scènes de retrouvailles, l’auteur n’a pas fait énormément de fan service que ça. Le design des personnages après l’ellipse n’a pas tant évoluer alors que généralement après un tel saut dans le temps, les mangaka en profitent pour relooker tout leur personnages. Il faudra cependant être attentif au prochain volume lorsqu’on découvrira les potentiel level-up des pouvoirs des héros.

Un tome 20 moyen mais le 21 était comme je les aime. Cela me redonne foi en Darwin’s Game.

Fabien S.

Un commentaire

Répondre à Bilan lectures mars 2021 – Les instants volés à la vie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s