Galina Pétrovna et son chien à trois pattes

GalinaJe tiens à remercier les Editions Presses de la cité pour cette lecture.

Titre: Galina Pétrovna et son chien à trois pattes
Auteure:
Andréa Bennett
Traductrice:  Valérie Le Plouhinec
Éditeur:
Presses de la cité
Nombre de pages: 355
Catégorie:
roman
Parution: 07/04/2016

Résumé

Russie, à l’aube des années quatre-vingt-dix. Le rideau de fer est tombé et la vie s’écoule tranquillement dans la petite ville d’Azov pour Galina Pétrovna et pour Boroda, son chien à trois pattes. Mais c’est compter sans Mitia, l’implacable et zélé exterminateur de chiens, à tendance psychopathique. Le jour où il envoie Boroda à la fourrière et fait enfermer Vassia – président du Club du troisième âge et éternel soupirant de Galina –, la sérénité de la vieille dame vole en éclats.
La voilà embarquée malgré elle dans une rocambolesque expédition à Moscou, en compagnie de son amie Zoïa – fantasque, pipelette, assoiffée de culture et de boissons entêtantes –, pour tenter de faire jouer des relations autrefois haut placées : le cousin Mikhaïl, qui connaît le ministre adjoint Gloukhov, qui connaît… Toutes les ficelles sont bonnes à tirer pour sauver Boroda !

Avis

La première chose qui m’a interpellée après avoir eu le livre entre les mains est cette jolie couverture et ce drôle de titre qui annonce une histoire loufoque.

Dans la Russie des années 90, on fait la connaissance d’un groupe de retraités qui profitent de la vie qui s’écoule paisiblement ou presque. Parmi eux, Galina et son fidèle chien, Boroda. Ce parfait petit monde vole en éclat à cause de Mitia, un personnage psychopathe qui va enfermer le chien de notre chère Galina et faire enfermer son ami Vassia. A partir de ces deux incidents, rien ne va plus.

L’histoire offre son lot de surprises et elle baigne dans un humour spécial. Un roman excentrique où on suit avec le sourire aux lèvres Galina dans sa quête pour sauver son ami et son chien. Elle recevra l’aide de personnages aussi loufoques et déjantés qu’elle. En même temps que leur périple surréaliste, on fera plus ample connaissance avec eux: on découvre leurs secrets à travers leur histoire et leur passé.

Le charme de ce roman repose sur des personnages touchants qui nous rappellent nos grand parents. Même si je ne raffole pas des romans avec des personnages du troisième âge, ce qui m’a un tout petit peu ennuyée, cette histoire a le mérite de nous faire passer un bon moment. Avec son humour spécial, Galina Pétrovna et son chien à trois pattes ne peut pas forcement plaire à tout le monde mais j’ai quand même aimé cette lecture.  De plus, le roman se lit assez vite et la plume de l’auteure est fluide.

Ce que j’ai trouve le plus touchant est cette belle relation et l’amour que Galina porte à son chien et ses belles amitiés.

Voici un drôle de livre, charmant, amusant et avec lequel on passe un bon moment. Un roman original.

Djihane S.

Publicités

4 réflexions sur “Galina Pétrovna et son chien à trois pattes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s