Les orphelins de métal

Je tiens à remercier les éditions Lumen pour cette lecture.

Titre: Les orphelins de métal
Auteur:
Padraig Kenny
Éditeur: Lumen
Traductrice:
Julie Lafon
Parution : 
04/04/2019
Catégorie: 
young adult
Nombre de pages: 352

Résumé

« Je sais à présent que j’ai un cœur, parce qu’il est brisé… »
Christopher a beau être orphelin, il fait l’envie de tous ses amis… des amis bien particuliers, puisque ce sont des robots ! C’est que, contrairement à eux, il est ce qu’on appelle un Authentique : un être humain doté d’une âme, une vraie. Apprenti auprès d’un inventeur malhonnête, Absalom, le garçon observe avec consternation les manigances de son mentor, et passe ses soirées à enchanter ses camarades de métal avec les rares souvenirs qui lui restent d’avant – avant l’incendie qui lui a enlevé ses parents. Malheureusement, l’escroc se double d’un menteur… Absalom dissimule depuis des années un étonnant secret !

Avis

Christopher vit avec un inventeur malhonnête: Absalom et ses amis sont tous des robots. Chaque soir, il raconte à ses copains de métal les rares souvenirs qu’il lui reste de sa famille avant l’incendie qui les a tués. Mais un jour un terrible secret éclate au grand jour, complication après complication, le groupe va être séparé et l’aventure commence.

Les orphelins de métal a été une lecture plaisante, j’ai beaucoup aimé me plonger dans l’univers créé par Padraig Kenny. Un monde dans lequel les robots existent mais ils ne peuvent n’avoir que le corps d’enfants car faire un robot adulte est formellement interdit. J’ai d’ailleurs trouvé ces robots plus humains que les humais eux-mêmes. Ils sont honnêtes et tellement adorables: Lapoigne, un géant de fer muet, Manda, une petite fille naïve et Rob, qui n’a jamais été vraiment fini par l’horrible Absalom. Ils ont beau ne pas avoir d’âme, ils sont fidèles en amitié et sont prêts à tout pour aider leur ami Christopher.

J’ai également aimé découvrir tout le mystère qui plane autour de Christopher. Le lecteur est embarqué dans les secrets des grands inventeurs de ce monde. Secrets et plans diaboliques y font bon ménage quand l’ambition d’un seul homme met en danger toutes l’humanité. Christopher est loin d’imaginer tous les secrets qui l’entourent. Un petit garçon très courageux et à qui je me suis bien évidemment attachée.

Padraig Kenn nous amène aussi à nous interroger sur l’éternel question de peut-on considérer les robots comme des êtres vivants ou non. J’ai apprécié le fait qu’il y réponde avec beaucoup de tendresse envers ces êtres de fer. A travers eux, c’est un beau message d’acceptation de la différence qui est mis en avant.

Les orphelins de métal est un récit très jeunesse, toutefois, on l’appréciera pour ses personnages attachants, son côté mignon et son univers plein d’aventures. Le roman véhicule de belles valeurs et l’histoire de ces petits êtres en fer et de leurs amis est touchante. J’ai passé un bon moment en leur compagnie.

Djihane S.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s