Jemima Small

Je remercie les éditions Slalom et Babelio pour cette lecture.

Titre: Jemima Small
Auteure: Tamsin Winter
Traductrice: Rosaland Elland-Goldsmith
Éditeur: Slamom
Nombre de pages: 335
Catégorie: 
young adult
Parution : 01/04/2021

Résumé

Jemima a 13 ans, elle est brillante et pleine d’humour mais elle se sent insignifiante, sans cesse rabaissée par les remarques blessantes sur son poids. Comment s’accepter quand le regard des autres devient insupportable ? Comment s’intégrer quand on est forcé de participer au « Club des gros » à la pause déjeuner ? Alors qu’elle connaît la pire année de sa vie, Jemima va peu à peu se libérer du carcan dans lequel elle s’est enfermée pour enfin se révéler à elle-même… et aux autres

Avis

Jemima à 13 ans et vit déjà une dure expérience. Celle du harcèlement scolaire parce que son physique ne correspond pas aux canons de beauté de notre société. C’est pour cela qu’elle est complexée et a parfois envie de disparaître pour qu’on ne la juge plus. On la surnomme « Jemima la grosse ». Pourtant, c’est une jeune fille très intelligente, cultivée, pleine de vie et mature.

J’ai adoré cette lecture car je suis tombée sous le charme de Jemima. Une héroïne pétillante à laquelle je me suis attachée, dès les premières pages. Après tout, on a un point commun, on a toutes les deux un corps généreux. J’ai donc eu un coup de cœur pour ce personnage. Pas seulement parce qu’elle est ronde mais pour son intelligence, sa personnalité haute en couleur, sa générosité et sa force. Toutes les brimades qu’elles subit au quotidien sont difficiles à encaisser, lui donnent plein de complexes mais sa force réside dans le fait qu’elle résiste, elle évolue tout au long des chapitres, notamment, grâce à une rencontre assez atypique qu’elle va faire. Ce qui ressemble à une énième tentative de son école pour pointer du doigt son obésité, va se transformer en belle expérience de vie.

L’histoire ne nous laisse pas non plus le temps de nous ennuyer. Le quotidien de Jemima est plein de péripéties. Entre le rire et les larmes on se réjouit pour les succès de notre héroïne et on est peiné de la voir souffrir à cause des autres. Ce regard réprobateur sur son physique qu’elle ressent constamment et qui la freine dans la poursuite de ses rêves. J’ai trouvé que Tamsin Winter avait une très belle plume, fluide et addictive. Elle a su traiter des thèmes de l’obésité et du harcèlement scolaire avec beaucoup de sensibilité et surtout de bienveillance. Souvent les romans qui mettent en scène ces sujets tombent dans le cliché mais pas ici.

En somme, j’ai adoré cette excellente lecture avec une héroïne coup de cœur qui m’a émue, fait autant rire que pleurer. J’ai aimé la bienveillance qui émane de ce texte malgré la méchanceté que subissait Jemima au quotidien.

Djihane S.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s