Olympe de Roquedor

Je tiens à remercier Gallimard jeunesse pour cette lecture.

Titre: Olympe de Roquedor
Auteur
:  Jean-Philippe Arrou-Vignod
Illustrateur:  François Place
Éditeur: 
Gallimard jeunesse – On lit plus fort
Catégorie:  roman jeunesse
Nombre de pages: 304
Parution: 16/05/2021

Résumé

OLYMPE DE ROQUEDOR EST EN FUITE. On veut la marier contre son gré et s’emparer du domaine dont elle est l’héritière. Traquée par ses ennemis sur les terres hostiles des Loups de l’Azeillan, la jeune rebelle rencontre Décembre, un ancien soldat borgne, et son complice, le timide et mystérieux Oost. Ensemble, ils vont livrer un combat sans merci pour reconquérir le château de Roquedor…

Avis

Olympe de Roquedor a passé quatre ans recluse dans un couvent et quand elle en sort, c’est pour apprendre qu’on va la marier contre son gré. La jeune fille est loin d’être d’accord que l’on prenne des décisions à sa place. Elle profite d’une diversion pour s’enfuir.

Je suis passée à côté de cette lecture malgré ses qualités littéraires. Je n’ai d’abord pas accroché avec la plume de Jean-Philippe Arrou-Vignod: l’auteur utilise certes un langage soutenu adapté à l’époque de l’histoire, toutefois, il n’a pas réussi à me séduire car je l’ai trouvé assez désuet à notre époque. Cela reste évidement mon propre ressenti, d’autres peuvent l’apprécier. Ensuite, je n’ai pas réussi à m’immerger dans le récit: l’aventure d’Olympe est pourtant semée d’embuches.

Olympe est une héroïne courageuse et féministe par rapport à son époque. Elle refuse d’être mariée de force et en plus, pour s’emparer du domaine dont elle est l’héritière. Même si le style d’écriture et l’histoire n’ont pas réussi à me captiver, j’ai trouvé ce personnage déterminé et fort. Je trouve juste dommage qu’elle ait besoin de héros masculins pour réussir sa quête: Décembre, un soldat borgne et Oost, un fuguer. J’aurais aimé qu’elle s’associe à d’autres femmes ou qu’elle continue à déjouer seule les plans de ceux qui veulent lui nuire.

Malgré les qualité littéraires d’ Olympe de Roquedor, je n’ai pas réussi à m’immerger dans ce roman de capes et d’épées, ni à adhérer au style d’écriture de l’auteur.

Djihane S.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s