Flow, tome 01

Je remercie les éditions Kana pour cette lecture.

Titre: Flow, tome 1
Auteure: Yuki Urushibara
Traducteur: Alice Kukor
Éditeur: Kana
Nombre de pages: 192
Catégorie: 
Seinen
Parution : 19/11/2021

Chima arrive chez “Hirota Flow” pour passer un entretien d’embauche. Mais avant même d’entrer dans le bureau, elle est emmenée sur un site touché par un “Flow”. Mais, qu’est-ce qu’un “Flow” ? Ce sont des phénomènes naturels qui sèment la pagaille de façon aléatoire. Cette instabilité des particules change la forme ou la construction des choses et des êtres vivants. Souvent, le Flow est intimement lié aux émotions d’une personne. Le métier de Hirota est d’estimer l’ampleur d’un Flow, sa durée, d’en découvrir la source pour, éventuellement, mettre fin au phénomène. Car tout Flow prend toujours fin. Seulement, cela peut prendre 10 jours, un mois, voire plusieurs années. Chima a elle-même été victime d’un Flow. Actuellement, elle a l’apparence d’une enfant de 12 ans, mais en réalité, elle a 35 ans. Avec le vague espoir que le fait de travailler pour une société de gestion de Flow lui permettrait de retrouver son corps d’adulte, elle a postulé pour travailler chez Hirota Flow.

Avis

Voici un manga qui sera terminé en trois tomes. Ce premier volume nous présente un phénomène étrange les « flow », une instabilité des particules qui change la forme ou la construction des choses ou des êtres vivants. Souvent lié aux émotions humaines. Hirota enquête sur les Flow pour en déterminer l’élément déclencheur et combien de temps ils vont rester. Chima va rejoindre Hirota car elle s’intéresse au plus près à ses événements.

J’ai beaucoup aimé ce premier tome que j’ai trouvé intriguant. La construction de l’histoire peut paraitre répétitive car chaque chapitre est une enquête sur un Flow. Cela m’a un peu dérangée mais on peut y trouver son compte car, chaque nouvelle investigation nous permet d’en savoir plus sur les Flow. Le concept est donc pour moi original et ne manque pas d’intérêt. Surtout quand on découvre le secret de Chima et j’ai également trouvé tout mignon d’impliquer les chats dans le manga. J’ai beaucoup apprécié les graphismes de l’œuvre que j’ai trouvés différents: le coup de crayon de Yuki Urushibara a ce je ne sais quoi en plus qui alimente le mystère qui tourne autour de l’histoire.

On n’en sait pas encore beaucoup sur les personnages principaux et j’espère qu’on en apprendra plus sur leurs psychologie et passé dans les prochains tomes. Hirota ne semble pas nous avoir livré tous ses secrets. Avec son air nonchalant, il est doué dans son travail et sait toujours trouver les mots justes pour débloquer les situations difficiles. Chima est quand à elle attachante et on espère qu’elle pourra régler son problème. Un autre personnage sera introduit un peu plus tard et j’espère que lui aussi sera plus développé.

Un premier tome qui ne manque pas d’intérêt malgré l’aspect répétitif de la construction des chapitres. Le concept est original et j’ai hâte de découvrir tous ses secrets, ainsi que ceux de nos héros. Ajoutons à cela de très beaux dessins. Le mystère est au rendez-vous. J’ai beaucoup aimé.

Djihane S.

3 commentaires

  1. Moi aussi j’ai été charmée par cette ambiance (et les chats). J’ai aimé ces petites histoires anecdotiques qui en fait en disaient long et moi aussi le secret de l’héroïne m’ a surprise. Je suis sûre que ce sera une jolie histoire malgré sa brièveté.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s