Silo

SiloTitre: Silo
Auteur:
Hugh Howey
Éditeur:
Le livre de poche
Nombre de pages: 744
Catégorie: 
Science-fiction
Parution: 13/01/2016

Résumé de l’éditeur

Dans un monde post-apocalyptique, quelques milliers de survivants vivent dans un silo souterrain de 144 étages. Presque tout y est interdit ou contrôlé, y compris les naissances. Ceux qui enfreignent la loi sont expulsés en dehors du silo, où l’air est toxique. Avant de mourir, ils doivent nettoyer les capteurs qui retransmettent des images brouillées du monde extérieur sur un écran géant. Mais certains commencent à douter de ce qui se passe réellement dehors.

Avis

Silo est composé de 5 parties. Dans la première nous suivons Holston, le sherif du Silo. A travers ses yeux on va découvrir ce qui arrive aux habitants qui enfreignent les règles: Le nettoyage. Dans cette civilisation, le pire crime consiste à vouloir sortir et la punition n’est autre que le bannissement. Cela consiste à être expulsé du silo et nettoyer les capteurs extérieurs pour que les gens à l’intérieur aient une meilleure visibilité sur le monde du dehors.

On apprend quelques règles du silo, assez pour piquer la curiosité du lecteur. Pourquoi tous ceux qui sont bannis nettoient les capteurs ? Bien que cela soit obligatoire, une fois dehors rien ne peut forcer les gens à s’exécuter. Beaucoup clament haut et fort qu’ils n’en feront rien et pourtant tous le font…

Dans la seconde partie c’est à travers les yeux de Jahns que l’ont découvre plus en profondeur le Silo. Le 144ème étage étant le plus profond, il faut plusieurs jours pour descendre depuis la surface. C’est les ouvriers travaillant sur tous un tas de machines qui habitent tout en bas, ces étages s’appellent tout simplement les Machines. Il y a d’autres étages importants comme la Nurserie pour les naissances, les Serres hypodermiques pour la nourriture ou encore les Fournitures pour la fabrication des objets du quotidien. En tant que maire du silo, Jahns vit tout au dessus. Nous suivons sa descente aux Machines pour recruter une femme à un poste important. J’ai beaucoup aimé en apprendre plus sur le silo à chaque étages parcouru.

Les deux premières parties sont intéressantes mais cela devient vraiment passionnant  à partir de la 3ème, quand on suit Juliette, la fille que Jahns est aller chercher aux machines. Cette fille est une forcenée de travail et ne sort jamais des profondeurs du silo. Elle ne prend jamais de vacances, elle sait à quel point son travail est important pour la survie du silo. L’histoire commence réellement avec elle, comme si les deux premières parties étaient des prologues. Je ne dévoilerai rien de l’intrigue, il vaut mieux tout découvrir par soi-même.

L’auteur nous surprend à chaque chapitre. La tension monte à chaque page tournée. Howey a écrit un roman bourré d’originalité avec Silo. A aucun moment on ne peut deviner ce qu’il va se passer. L’histoire est passionnante, en plus de Juliette, on suit un peu tous les niveaux du silo et on se rend vite compte que si ils doivent travaillent ensemble pour survivre, tous ne sont pas si bienveillant. On ne s’ennuie jamais avec ce livre, il se passe toujours quelques chose d’intéressant, toujours un rebondissement. Bien qu’à certains moments je me disais que l’auteur aurait pu raccourcir certains passages pas toujours utiles, ils apportent, tout de même, de la profondeur à l’oeuvre et au final en fermant mon livre je fus déçu de quitter le silo. On en devient vite accro.

Silo est un roman de Science-fiction très original comme on en fait peu de nos jours. Passionnant et addictif.

Fabien S.

Publicités

5 réflexions sur “Silo

  1. Pingback: Boîte aux lettres #72 | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s