Seven sisters

Synopsis

Face à la surpopulation de la Terre, les autorités ont décidé d’instaurer la politique de l’enfant unique. Cette mesure est appliquée sévèrement par le Bureau d’Allocation des Naissances (Child Allocation Bureau), dirigé par Nicolette Cayman. Quelques années plus tard, Karen, la fille de Terrence Settman, donne naissance à des septuplées. Alors que la mère ne survit pas à l’accouchement, Terrence décide de garder secrète l’existence de ses sept petites-filles malgré la loi. Toutes prénommées d’un jour de la semaine, elles devront rester confinées dans leur appartement. Elles partagent alors une identité unique lorsqu’elles sortent à l’extérieur : celle de leur mère Karen Settman. Cet incroyable secret demeure préservé pendant des années. 30 ans plus tard, en 2073, le stratagème tombe en miettes lorsque Lundi disparaît mystérieusement

Bande annonce

Avis

Seven Sisters est le film de l’été que j’attendais avec impatience. La bande annonce m’a tout de suite donné envie d’aller le voir. J’aime beaucoup la science fiction et particulièrement la dystopie. Celle-ci est vraiment terrifiante, elle nous donne une idée de ce que pourrait être notre futur. C’est clairement un futur plausible.

L’idée de base était très intéressante et elle a très bien été mise en scène. L’intrigue avec ses nombreux rebondissements a su me convaincre. J’ai certes deviné quelques éléments, mais malgré ça, la tension reste présente. Pas énormément de suspense, mais beaucoup de tension.

J’ai beaucoup aimé les 7 roles de Noomi Rapace, j’aime cette actrice. Elle a su donner vie à sept personnages très différents. Ses personnages n’avaient pas seulement un look différents, mais aussi une allure, un comportement, une façon de bouger propre à chaque sœur. Sa performance est à mettre en exergue, même si Glenn Close et Willem Dafoe ne sont pas en reste.

Seven Sisters prouve qu’on n’a pas besoin d’un budget faramineux pour sortir un bon film. Nous avons droit à quelques effets spéciaux pour montrer une avancé technologique, mais rien d’extravagant. Le film ne se repose pas sur ça, c’est au second plan, juste pour poser le décor.

Seven Sisters est une excellente dystopie que l’on recommande à tous pour clôturer l’été. 

Fabien S.

10 réflexions sur “Seven sisters

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s