L’aube sera grandiose

Je tiens à remercier Gallimard jeunesse pour cette lecture.

Titre: L’aube sera grandiose
Auteure: 
 Anne-Laure Bondoux
Éditeur: Gallimard jeunesse – On lit plus fort
Catégorie: roman contemporain
Nombre de pages: 296
Parution: 21/09/2017

Résumé

Titania emmène sa fille, Nine, seize ans, dans une mystérieuse cabane au bord d’un lac. Il est temps pour elle de lui dévoiler des événements de sa vie qu’elle lui a cachés jusqu’alors. Nine écoute, suspendue aux paroles de sa mère. Flash-back, anecdotes, personnages flamboyants, récits en eaux troubles, souvenirs souvent drôles et parfois tragiques, bouleversants, fascinants secrets… Peu à peu jaillit un étonnant roman familial, qui va prendre, pour Nine, un nouveau tour au matin..

Avis

J’ai été attirée par la magnifique couverture de ce livre et son titre poétique. Un roman qui nous emmène dans une cabane au plein milieu de la nature. Titania entreprend de relater les événements de sa vie à sa fille Nine. Après des années de mensonges.

A la lecture de ce titre, je ne savais pas quoi en penser. Au fur et à mesure que Titania racontait sa vie à sa fille, je me demandais pourquoi elle le faisait. Les événements de la vie de la mère, au début, n’étaient pas vraiment intéressants. Je m’attendais à plus de drame ? J’étais un poil troublée. Toutefois, je me suis accrochée à ma lecture car Anne-Laure Bondoux a réussi à titiller ma curiosité. De plus, l’amour est au cœur de L’aube sera grandiose et il est d’ailleurs, le moteur de toutes les actions de nos personnages.

Titania est écrivain et elle construit son histoire avec un certain suspense pour garder l’attention de sa fille. Elle réussit d’ailleurs à la garder éveiller toute la nuit. Dans son passé, on fait la connaissance avec la propre mère de Titania, de ses deux frères et les hommes qui ont fait partie de la vie de sa maman. Les deux éléments qui m’ont fait apprécier ce texte, ce sont ses personnages et leurs secrets.  Je me suis attachée à cette famille et leurs personnalités hétéroclites. J’ai été touchée par leur histoire.

J’ai bien aimé ce titre même si la fin m’a laissée sur ma faim. Quand les différentes pièces de l’échiquier sont enfin réunies et que la tension est à son comble, le roman est déjà fini. Le lecteur a vu sa curiosité assouvie mais les personnages restent coincés dans le passé et un événement que l’on attendait avec grande impatience n’a pas lieu.

En somme, j’ai bien aimé la lecture de L’aube sera grandiose même si la fin m’a frustrée. On apprécie ce texte pour la belle plume poétique d’Anne-Laure Bondoux, ses personnages attachants et son histoire qui nous dévoile les secrets d’une famille et tout l’amour qu’elle partage.

Djihane S.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s