Endless night, tome 1

Je tiens à remercier La condamine pour cette lecture.

Titre: Endless night
Auteure: 
Estelle Every
Éditeur: La Condamine 
Nombre de pages: 308
Catégorie: 
Romance érotique
Parution: 18/01/2018
Format: Ebook

Résumé

Les nuits blanches révèlent les plus sombres secrets… Le Secret… Le seul nom de ce club russe très privé est un fantasme. Auxane, jeune journaliste ambitieuse, n’a pas le choix : elle doit l’intégrer pour prouver ce qu’elle vaut à sa rédaction. Plongée au coeur d’un univers qui la trouble de plus en plus, fascinée par Grigori, le séduisant patron du Secret, et si c’était sur elle-même qu’Auxane faisait les plus grandes découvertes ?

Avis

Auxane est une journaliste débutante qui a envie de faire ses preuves. Son ambition va lui donner le courage de convaincre son patron de lui confier une affaire qui pourrait faire décoller sa carrière. Son enquête va la mener au Secret, un club très privé où tous les fantasmes sont assouvis. De plus, son séduisant patron Grigori ne la laisse pas de marbre.

Le synopsis d’Endless night a attiré mon attention et j’avais hâte de découvrir l’histoire d’Auxane. Le concept d’une investigation qui mène l’héroïne à vouloir infiltrer un club comme Le Secret était intéressante. Toutefois, dans la majeur partie du roman (un peu plus de 200 pages sur 308), les scènes de sexe se succèdent et ce n’est pas une chose que j’apprécie particulièrement dans les romances érotiques. J’aime quand les rapports servent l’histoire et son avancement, qu’on ne les retrouve pas à chaque chapitre car cela fini par me lasser.

Certes, les scènes torrides permettaient aussi de découvrir l’univers du Secret: sombre et sensuel mais j’aurais aimé avoir plus de rebondissements au niveau de l’histoire. Ce premier tome m’a paru introduire l’univers d’Endless night, certes, mais qui n’a commencé à réellement m’intéresser que vers les 100 dernières pages. Le rythme s’accélère et l’action est au rendez-vous. Les personnages évoluent enfin et l’histoire aussi. Heureusement que je me suis accrochée à la lecture, jusqu’au bout.

Concernant les personnages, je n’ai pas réussi à m’y attacher, encore une fois, ils n’ont gagné en intérêt que lors des 100 dernières pages. De plus, ce qui m’a un poil déconcertée également, c’était le fait qu’il n’y avait pas de réelle romance entre les protagonistes. Mais je pense qu’elle prendra de l’ampleur dans le tome 2.

Je n’ai pas été séduite par les 200 premières pages d’Endless night où les rapports sexuels se succèdent et ne font pas beaucoup avancer l’histoire, même si cet aspect pourrait intéresser d’autres lecteurs. pour ma part, j’ai plus apprécié les dernières pages du roman où des rebondissements viennent enfin pimenter la lecture. La fin ouverte a réussi a titiller ma curiosité. J’espère que le tome 2 sera plus dynamique. 

Djihane S.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s