Les fées de Cottingley

Titre: Les fées de Cottingley
Auteur/Illustrateur: Sébastien Perez
Coloriste: Sophie de le Villefromoit
Éditeur: Soleil
Catégorie: Album
Nombre de Pages: 152
Parution: 16/11/2016

Résumé

Oscillant entre mensonge et vérité, cette revisite de la célèbre affaire des Fées de Cottingley offre une vision peu conventionnelle de ces créatures ! Cette affaire fait référence à une légendaire série de cinq photographies qui montre deux fillettes, Elsie Wright et Francès Griffith, en compagnie de fées. Ces images ont jadis attiré l’attention de l’illustre écrivain écossais Sir Arthur Conan Doyle, qui s’en servit pour illustrer plusieurs articles sur le sujet ainsi qu’un livre. Spiritualiste, il mena une enquête passionnée et interpréta ces photographies comme une preuve concrète de la réalité des phénomènes psychiques ; la réaction du public fut vive et les débats houleux entre ceux qui y croyaient et ceux qui n’y croyaient pas se multiplièrent durant des années. Alors que cette affaire demeure encore un mystère, cette magnifique édition illustrée, signée Sébastien Pérez et Sophie de La Villefromoit, raconte l’histoire de Francès, la plus jeune des fillettes, telle qu’elle aurait pu se produire…

Avis

Je ne connaissais pas l’histoire des fées de Contingley avant de découvrir cet ouvrage. Au début du XXème siècle, une série de cinq photographies montrent deux cousines, Elsie Wright et Frances Griffiths, accompagnées de fées et d’autres créatures du petit peuple. L’affaire intéressera même  sir Arthur Conan Doyle.

Découvrir cet album inspiré de l’affaire des fées de Cottingley a été un enchantement. D’abord, pour les magnifiques illustration de Sébastien Perez qui nous transportent dans un autre monde. Un univers entre le conte de fées et le cauchemars. La noirceur du monde des songes côtoie l’innocence de l’enfance, même si elle peut aussi avoir un côté sombre. Chapitre après chapitre, le lecteur oscille entre inquiétude et émerveillement.

Le texte accompagnant les illustrations est poétique et entraînant. Sur le ton de la confidence, on nous raconte l’histoire d’Elsie Wright et de Francès Griffith. De leur premier contact à ce qui les a menées à prendre ces photographies. La plume de l’auteur nous fait penser à la narration d’un conte et elle appuie ainsi l’atmosphère très mystérieuse et onirique dans laquelle baigne l’album.

J’ai beaucoup aimé Les fées de Conttingley parce qu’il m’a transportée dans un autre monde. J’ai adoré les illustrations de Sébastien Perez et le magnifique travail de Sophie de le Villefromoit sur les couleurs. Le texte est beau et poétique, nous offrant ainsi un accès à un monde onirique.

Djihane S.

Publicités

3 réflexions sur “Les fées de Cottingley

  1. Pingback: Bilan lectures mars 2018 | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s