Les MacCoy, tome 1 : L’ogre et le chardon

Je tiens à remercier La condamine: Hugo & cie pour cette lecture.

Titre: Les MacCoy, tome 1 : L’ogre et le chardon
Auteure: Alexiane Thil
Éditeur: Hugo & cie
Collection: La condamine
Nombre de pages: 490
Catégorie: 
Romance 
Parution: 19/04/2018
Format: Ebook

Résumé

Et si les clans d’Ecosse n’avaient jamais disparu ? Et s’ils continuaient à diriger les Highlands à l’insu du reste du monde ? Quand Phèdre arrive à Edimbourg pour respecter les dernières volontés de son père, elle se retrouve malgré elle entraînée dans ce monde de clans et de querelles sanglantes qui lui est inconnu. Recueillie par le fougueux et irascible Caleb, chef du clan MacCoy, elle se révèle bientôt être une pièce maîtresse sur l’échiquier du pouvoir…

Avis

Phèdre se rend à Édimbourg pour respecter les dernières volontés de son père. Sur place, elle va vite déchanter quand elle se retrouve mêlée à des querelles entre clans écossais qui semblent sortir tout droit d’Outlander.

Dans l’ensemble, je me dis que j’ai beaucoup aimé cette lecture malgré quelques éléments qui m’ont déconcertés. Eléments en rapport avec le comportement des hommes dans ce livre, archaïque et complément misogyne. Si l’histoire se passait dans le passé, cela ne m’aurait autant dérangée mais j’avais l’impression que les membres de ces clans sont restés coincés dans des temps anciens où la femme était un objet et qu’elle leur devait obéissance. Deux événements en particulier m’ont laissée coite face au degré de régression des mœurs des hommes des cavernes que j’avais devant moi.

Ces détails mis à part, une fois plongée dans l’histoire, j’ai apprécié le cadre dans lequel elle se déroulait et les différents rebondissements qui ponctuent ce roman. J’ai trouvé tout de même original de construire cette romance qui aurait pu être historique dans un cadre contemporain. C’est pour cela qu’il m’a fallu un petit temps d’adaptation devant ces clans écossais qui se retrouvent bien dans des châteaux avec le confort moderne mais qui ont gardé leurs traditions, mœurs et luttes de pouvoir d’autrefois.

Chaque chapitre qui passe n’a pas dit son dernier mot car nous en découvrons un peu plus sur le monde créé par Alexiane Thil. J’ai particulièrement apprécié la dernière partie du roman où les révélations fusent et d’intéressants rebondissements pimentent notre lecture. La scène finale est superbe et j’ai très envie de lire la suite de cette romance. D’autant plus que j’ai appris à plus apprécier notre héroïne Phèdre qui sort mûrie par cette expérience écossaise. Quand à Caleb, surnommé l’ogre, même si j’avais envie de l’étrangler une bonne partie du roman, est un personnage avec beaucoup de charisme.

J’ai trouvé dommage de lire le comportement des hommes des cavernes des clans écossais dans ce roman qui font régresser la condition féminine, cet élément m’a vraiment dérangée durant ma lecture. Toutefois, j’ai beaucoup aimé cette immersion écossaise et la quête de Phèdre qui veut découvrir ses origines et enfin se débarrasser des peurs qui la hantent. Traditions, légendes, secrets, luttes de pouvoir et clans s’entremêlent dans une intrigue bien menée.

Djihane S.

Publicités

4 réflexions sur “Les MacCoy, tome 1 : L’ogre et le chardon

  1. Bonjour Djihane S.,

    Merci beaucoup pour ce retour et pour votre lecture.
    Oui, en effet, la condition féminine est une thématique que je souhaite travailler dans la saga « MacCoy » ; c’est un paradoxe bien volontaire contre lequel Phèdre se heurte à maintes reprises. Le but étant de choquer et de frapper fort.

    Je comprends que ce parti pris soit à double-tranchant.
    Mais tout est calculé. 🙂

    Bien à vous et encore merci pour votre travail !

    Alexiane Thill

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Bilan lectures avril 2018 | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s