Château de femmes

Je tiens à remercier les Editions JC Lattès pour cette lecture.

Titre: Château de femmes
Auteure: 
Jessica Shattuck
Traductrice: Laurence Kiefé
Éditeur: 
Editions JC Lattès
Nombre de pages: 453
Catégorie: 
roman historique
Parution:
31/10/2018

Résumé

Au milieu des cendres de la défaite de l’Allemagne nazie, dans l’immédiat après-guerre, Marianne von Lingenfels revient dans le château, autrefois grandiose, des ancêtres de son époux, une imposante forteresse de pierre désormais à l’abandon. Veuve d’un résistant pendu à la suite de l’assassinat raté de Hitler, le 20 juillet 1944, Marianne a bien l’intention de tenir la promesse faite aux courageux conspirateurs dont son mari faisait partie : retrouver et protéger leurs enfants et leurs femmes, devenues comme elle des veuves de résistants. En rassemblant cette famille de bric et de broc, Marianne croit que les chagrins partagés vont les souder. Mais elle s’aperçoit rapidement que ce monde en noir et blanc, plein de principes est devenu infiniment plus complexe et alourdi de sombres secrets qui menacent de les déchirer. Ces trois femmes se retrouvent finalement confrontées aux choix qui ont défini leurs vies avant, pendant et après la guerre, avec de nouveaux défis à relever.

Avis

Château de femmes nous entraîne dans une époque sombre de notre histoire mais se focalise surtout sur l’après guerre en Allemagne: à travers le destin de veuves de résistants Allemands et leurs enfants. C’est avec les horreurs de la nuit de cristal que Jessica Shattuck nous introduit dans son histoire. Cette nuit sanglante du 8 au 10 novembre 1938, la nuit du pogrom contre les Juifs qui vivaient sous le 3ème Reich.

Le roman de Jessica Shattuck est un document historique, riche du travail de recherche de son auteure. Elle y décortique le nazisme et la source même du mal qui rangeait le cœur de l’Allemagne de cette époque. Elle va au-delà de ce que d’autres romans sur la seconde guerre mondiale proposent en tâchant d’expliquer le pourquoi du comment de la montée de la haine et de l’antisémitisme. Le récit qui nous est livré est réaliste et ne prend pas de gants pour décrire une époque chaotique et les conséquences qu’elle a pu avoir sur le destin des personnages que l’on suit.

Château de femmes avait tout pour le plaire: l’histoire de trois femmes dont le parcours se rejoint et que l’on suit avant, pendant et après la seconde guerre mondiale. Des figures fortes qui essayent de se reconstruire. Marianne, la battante, Benita la sentimentale, Anita, la plus secrète des trois. Le contexte historique est lui aussi un point qui m’a attirée; toutefois, je n’ai pas été totalement séduite par ce texte car j’ai trouvé le rythme de narration assez lent et la plume de l’auteure trop dense à mon goût. Peut être que ce n’était pas la lecture dont j’avais besoin en ce moment. Il y avait une multitude d’informations à retenir, bon nombre de personnages que l’on voyait passer au fil des pages et à des moments je décrochais de toute cette profusion documentaire.

Château de femmes plaira assurément aux amateurs de romans historiques qui retracent le parcours de femmes fortes pendant et après la seconde guerre mondiale. Je n’ai malheureusement pas été séduite par le texte de  Jessica Shattuck à cause, entre autres, d’une plume trop dense et d’une profusion documentaire qui alourdit le texte et ralentit la lecture. Je salue toutefois l’excellent travail de recherche fourni par l’auteure: 7 années d’investigation pour essayer de comprendre le pourquoi du nazisme et de décortiquer la psychologie de ceux qui ont en fait partie et de ceux qui se sont battus contre cet fléau.

Djihane S.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s