La vie devant toi

Titre: La vie devant toi
Auteur:
Hideki Arai
Traducteur: Aurélien Estager
Éditeur: 
Akata
Nombre de pages:
368
Catégorie:
manga
Parution :
29/05/2019

Résumé

Sôsuke, auxiliaire de vie dans la vingtaine, vient de démissionner de l’EHPAD au sein duquel il travaillait. Mais grâce à Mlle Shigemitsu, aide à domicile quadragénaire, le jeune homme retrouve très vite un travail : c’est désormais sous le toit d’un vieillard connu pour sa mauvaise humeur, monsieur Yoshizaki, que Sôsuke exercera son métier… Encore écrasé par le poids d’une culpabilité inavouée, pourra-t-il assumer ce nouveau quotidien.

Avis

La vie devant toi est l’adaptation en manga du roman de Taichi Yamada. Le mangaka a d’ailleurs décidé de l’adapter car il a été complètement chamboulé par sa lecture en 2011.

Le titre relate le quotidien de Sôsuke, auxiliaire de vie, qui vient de démissionner du centre d’aide aux personnes âgées dans lequel il travaillait. Il va très vite retrouver du travail en s’occupant d’un vieillard nommé Yoshizaki. Une relation assez étrange va se développer entre ces deux-là.

La vie devant toi est le genre de manga, une fois refermé, on ne sait pas vraiment quoi en penser. Un épais one-shot de 368 pages assurément engagé et dans lequel Hideki Arai ne prend aucun gant pour nous balancer la vérité toute crue. C’était très violent d’ailleurs. Son style est direct, tranchant et il met l’accent sur les travers de notre société ou plus précisément le fait que les êtres humains ont une date de péremption: ils sont souvent délaissés ou deviennent un fardeau pour la société quand ils dépassent un certain âge. J’ai d’ailleurs été très choquée par cette conception de la vie.

Je n’ai pas pu apprécier, ni m’attacher au personnage de Sôsuke car je n’ai pas réussi à lui pardonner une erreur « volontaire » qu’il a commise, malgré les circonstances atténuantes ? Ce personnage m’a dérangé, je n’arrivais pas à l’encadrer, surtout que je l’ai trouvé faux et hypocrite. Pour moi, il représente ce qui ne va pas dans notre société. Celle-ci se cache derrière des discours sur le respect de l’humain et pourtant, les personnes physiquement démunies se retrouvent souvent marginalisées.

J’ai plus été touchée par M. Yoshizaki qui se retrouve à vivre seul après des années de bons services rendus à la société. C’était triste de le voir en fin de vie à vouloir voler quelques instants à la vie, profiter des jours ou mois qui lui restent à vivre. Il avait aussi un côté malsain mais je lui ai très vite pardonné quand on comprend le fin mot de l’histoire. Shigemitsu, toujours célibataire à 46 ans apporte une touche féminine à ce manga, un personnage aussi déroutant que les deux autres.

La vie devant toi est un manga qui met en scène le côté obscur de la vieillesse et la nature humaine. Je n’ai pas été totalement séduite par cette oeuvre à cause de son côté cruel, souvent dérangeant et certains agissements des personnages qui peuvent être choquants. Toutefois, je ne peux que reconnaître la profondeur de cette histoire et manière dont Hideki Arai ne prend pas de gants pour nous balancer la vérité toute crue et nous montrer un visage pas très attrayant de notre société.

Djihane S.

6 réflexions sur “La vie devant toi

  1. Non, y a pas juste le côté cru, rien ne va, c’est n’importe quoi. Oui, la thématique aurait pu être intéressante, mais là c’est une grosse blague.
    Déjà il dit faire ce métier faute de mieux, plein de gens ont un comportement mais hallucinant …
    et tellement de choses… et en plus ils s’en tirent…c’est rare que mes nerfs soient à vif comme ça ^^
    Ma pire lecture de l’année.
    Comme j’ai dit dans mon article à oublier, rien à sauver XD
    Pour moi en tout cas, et c’est rare que je ne sauve rien XD
    Non y a personne à qui s’attacher ni le jeune con, ni le vieux con, ni l’autre bonne femme.
    Tous sont impardonnables (pour moi).

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s