L’héritage, tome 1 : Eragon

Je tiens à remercier les Editions Bayard pour cette lecture.

Titre: L’héritage, tome 1 : Eragon
Auteur: 
 Christopher Paolini
Traducteur: Bertrand Ferrier 
Éditeur: 
Bayard
Nombre de pages: 679
Genre: young adult fantasy
Parution : 04/03/2010

Résumé

Un garçon…
Un dragon…
Une épopée…
Voilà bien longtemps que le mal règne dans l’Empire de l’Alagaësia… Et puis, un jour, le jeune Eragon découvre au cœur de la forêt une magnifique pierre bleue, étrangement lisse. Fasciné et effrayé, il l’emporte à Carvahall, le village où il vit très simplement avec son oncle et son cousin. Il n’imagine pas alors qu’il s’agit d’une œuf, et qu’un dragon, porteur d’un héritage ancestral, aussi vieux que l’Empire lui-même, va en éclore… Très vite, la vie d’Eragon est bouleversée. Contraint de quitter les siens, il s’engage dans une quête qui le mènera aux confins de l’Alagaësia. Armé de son épée et guidé par les conseils de Brom, le vieux conteur, Eragon va devoir affronter, avec son jeune dragon, les terribles ennemis envoyés par le roi dont la malveillance démoniaque ne connaît aucune limite. Eragon n’a que quinze ans, mais le destin de l’Empire est désormais entre ses mains !

Avis

La saga L’Héritage est la série la plus plébiscitée par le jeune public après Harry Potter. J’ai décidé de me lancer dans la découverte d’Eragon pour préparer ma lecture du tome 1 des Légendes d’Alagaësia, recueil de nouvelles dans le même univers. Après avoir lu les deux, je pense qu’il vaut mieux lire ce nouveau titre après les quatre volets de l’Héritage car certaines nouvelles évoquent pas mal d’éléments de la saga. Je vous en parlerai plus en détail dans ma chronique de l’ouvrage.

Eragon est un garçon sans histoire, un jour, alors qu’il chassait dans la forêt il fait la découverte d’une pierre bleue toute lisse. En la rapportant dans son village: Carvahall, où il vit avec son oncle et son cousin, il est loin de se douter que toute sa vie est sur le point de changer. De cette pierre, va naître un dragon. Le jeune homme va être contraint de quitter son foyer pour se lancer dans une quête effrénée au cœur de l’Alagaësia, en compagnie du vieux conteur Brom.

Je ne regrette pas de m’être lancée dans cette découverte car j’ai adoré ce premier tome. Le déroulement de l’intrigue est assez classique: Christopher Paolini use des codes de la fantasy pour construire son histoire, mais ce livre a tout de même un petit quelque chose en plus qui le distingue. Le tome est une belle brique et j’y ai trouvé quelques longueurs, toutefois, cela ne m’a pas empêchée d’apprécier cette jolie immersion dans l’Alagaësia. L’auteur nous entraîne dans un récit héroïque et épique mais surtout dans la quête initiatique de la naissance d’un héros: Eragon.

Cette découverte de l’Alagaësia est celle de la découverte d’un univers riche et complexe qui se nourrit de ses propres codes. Je dois avouer que j’ai été très impressionnée par le talent de Christopher Paolini qui a écrit son roman à 15 ans. Ce genre de monde ne peut pas tenir le coup s’il n’est pas crédible et de ce côté, chapeau bas, pour l’auteur. Ce dernier a le souci du détail et apporte un soin particulier au fait de poser brique par brique l’édifice de son histoire. Tout cela sans nous bombarder avec trop d’informations d’un coup. Il a donc trouvé la bonne mesure pour nous conter son récit.

Une fantasy ne peut pas être une réussite si les personnages ne sont pas bien élaborés, ici, ils le sont. Dans ce premier tome, l’auteur a déjà établi une jolie galerie de personnages très éclectiques. Je me suis tout de suite attachée à Eragon et à Saphira, sa dragonne. Leur relation n’a de cesse d’évoluer au fil de la croissance de la bête mais aussi des aventures qu’ils vont vivre ensemble. Une magnifique amitié avec un indéfinissable lien fort les relie.

Vous l’avez compris, ce premier tome a été une très bonne découverte et je lirai la suite avec grand plaisir. Une fantasy avec un univers dense et complexes, des personnages hauts en couleurs et une belle aventures immersive et addictive. J’ai adoré!

Djihane S.

Publicités

3 réflexions sur “L’héritage, tome 1 : Eragon

  1. Pingback: Légendes d’Alagaësia, tome 1 : La Fourchette, la Sorcière et le Dragon | Les instants volés à la vie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s