Légendes d’Alagaësia, tome 1 : La Fourchette, la Sorcière et le Dragon

Je tiens à remercier les Editions Bayard pour cette lecture.

Titre: Légendes d’Alagaësia, tome 1 : La Fourchette, la Sorcière et le Dragon
Auteur: 
 Christopher Paolini
Traductrice: Marie-Hélène Delval 
Éditeur: 
Bayard
Nombre de pages: 320
Genre: young adult fantasy
Parution : 18/09/2019

Résumé

Cela fait un an que l’Empire est tombé. Un an que le tyran Galbatorix a disparu. Après la victoire, Eragon a quitté l’Alagaësia en quête du lieu parfait pour entraîner la nouvelle génération de dragons à naître et leurs futurs dragonniers. Aujourd’hui, ses nouvelles responsabilités ne lui laissent aucun répit. Construire un nouveau refuge pour protéger les oeufs des dragons, abriter les précieux EldunarÌ, répondre aux demandes des différents peuples, gérer les querelles entre les Urgals belliqueux et les Elfes hautains… Le dragonnier ne connaît pas de repos. Trois histoires vont pourtant le distraire et lui permettre d’envisager l’avenir sous un nouvel angle. Bienvenue en Alagaësia !

Avis

L’héritage, tome 1: Eragon

La saga L’Héritage est la série la plus plébiscitée par le jeune public après Harry Potter. J’ai décidé de me lancer dans la découverte d’Eragon pour préparer ma lecture du tome 1 des Légendes d’Alagaësia, recueil de nouvelles dans le même univers. Après avoir lu les deux, je pense qu’il vaut mieux lire ce nouveau titre après les quatre volets de l’Héritage car certaines nouvelles évoquent pas mal d’éléments de la saga. Je me suis ainsi retrouvée avec quelques spoilers. Cela ne m’empêchera pas de lire les trois tomes suivants.

Légendes d’Alagaësia peut se lire seul si vous ne comptez pas du tout découvrir la saga de L’Héritage. Pour vous assurez une totale immersion, un long résumé de la tétralogie est présent au début du recueil. Il peut servir pour rafraîchir la mémoire aux fans de la série. Pour ma part, j’ai décidé de ne pas le lire.

J’ai beaucoup aimé retourner dans l’univers créé par Christopher Paolini car c’est lui qui a ce petit quelque chose qui nous happe dès que l’on s’y introduit. Dans ce premier tome, nous retrouvons trois histoires qui peuvent être liées entre elles. L’un des liens étant un Eragon que l’on retrouve un an après les événements qui ont marqué la saga. Ne vous attendez pas à ce qu’il vive des aventures palpitantes: les pages le concernant sont plutôt calmes, on le voit essayer de gérer les responsabilités qui sont les siennes dorénavant, aux côté de Saphira et d’autres personnages.

La première nouvelle, ma préférée, se passe dans une taverne où un mystérieux voyageur semble attendre quelque chose. Sa véritable identité n’est révélée que vers la fin et même si l’on n’a pas lu la tétralogie on se rend vite compte que ce personnage a joué un rôle dans la saga. La seconde histoire (écrite par la soeur de l’auteure) met en scène Angela l’herboriste et c’est la nouvelle que j’ai le moins appréciée car elle était assez compliquée. Finalement, la dernière partie est cella du récit le plus long et celui qui n’a pas un rapport direct avec la saga, il me semble: un dragon qui mène la vie dure aux habitants d’un village. J’y ai noté quelques longueurs mais dans l’ensemble ça allait.

J’ai beaucoup aimé ce recueil de nouvelles qui m’a donné envie de continuer ma découverte de la saga L’Héritage. Malgré quelques spoils que j’espère vite oublier et un Eragon que j’aurais aimé voir prendre part à une aventure, j’ai été séduite par la plume de Christopher Paolini qui nous offre une excursion dépaysante au cœur d’Alagaësia. Le point fort de ce premier tome est son univers qui ne manque pas d’intérêt et une ambiance particulière qui nous donne envie de cocooning. 

Djihane S.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s