Taxonomie de l’amour

Je tiens à remercier les Editions Bayard pour cette lecture.

Titre: Taxonomie de l’amour
Auteure:
Rachael Allen
Traductrice: Florence Barrau
Éditeur: Bayard/ Page turners romans
Nombre de pages: 
Genre: young adult/contemporain
Parution : 08/07/2020

Résumé

L’été de ses 13 ans, Spencer, adolescent atteint du syndrome de La Tourette, doit réaliser un projet sur la taxonomie. Dans le même temps, Hope emménage dans la maison d’à côté. Il est séduit par l’originalité de cette fille qui aime grimper aux arbres, raconte des anecdotes bizarres et ne se moque pas de ses tics moteurs et vocaux. Ils nouent des liens intenses, oscillant entre amour et amitié.

Avis

Quand Spencer a 13 ans, il va tomber amoureux de Hope qui s’installe avec sa famille dans la maison d’à côté. On va suivre l’histoire de leur amitié, leurs meilleurs et leurs pires moments jusqu’à l’âge de 19 ans. Petite particularité de Spence, il a le syndrome de la Tourette et adore faire des taxonomies pour conceptualiser ce qui l’entoure.

J’avais beaucoup d’attentes par rapport à ce livre. Je l’avais déjà mis dans la wish list quand il est sorti en vo et j’ai été ravie d’apprendre sa publication en français. De ce fait, il n’a pas vraiment été à la hauteur de mes attentes même s’il a tout de même été une lecture sympathique. Le point faible du titre réside dans ses longueurs: il y a des passages qui sont très bons mais malheureusement la magie s’essouffle dans certains chapitres. Trop de détails ou encore des sous intrigues que j’ai trouvées accessoires. Ma lecture a donc connu des hauts comme des bas.

J’ai tout de même bien aimé cette lecture surtout grâce à Spencer que j’ai adoré. C’est un personnage unique et atypique. Pas parce qu’il a la Tourette mais parce qu’il a une personnalité originale. Il est adorable et très attachant. J’ai été très touchée par sa manière d’aimer Hope sans oser le lui dire, par le fait qu’il soit resté celui sur qui elle peut compter. Hope a aussi une personnalité solaire. Je l’ai autant aimée que détestée car j’ai trouvé qu’elle se comportait parfois comme une égoïste et cela blessait profondément Spence. J’ai donc suivi avec intérêt l’évolution de leur histoire, surtout quand celle-ci prend un tournant inattendu…

Un roman que j’aurai aimé apprécier d’avantage mais les longueurs du récit ont fait passer ma lecture par des hauts et des bas. J’ai tout de même bien aimé ce titre parce que j’avais envie de connaitre le fin mot de l’histoire de Hope et de Spencer. Ce dernier est un personnage unique et très attachant. J’ai également apprécié le fait que la maladie et la différence soient mis en avant à travers le héros.

Djihane S.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s