La vie ô combien ordinaire d’Hannah Green

Je tiens à remercier les éditions Bragelonne pour cette lecture.

Titre: La vie ô combien ordinaire d’Hannah Green
Auteur: Michael Marshall Smith
Éditeur: Bragelonne 
Traductrice:
Laurence Boischot 
Parution : 
13/01/2021
Catégorie: 
Fantastique
Nombre de pages: 
416

Résumé

La jeune Hannah Green est persuadée que son existence est plus banale que la moyenne, mais elle ne va pas tarder à découvrir que les ombres de sa vie cachent depuis toujours un monde où rien n’est ce qu’il paraît ; qu’il existe une machine secrète qui convertit les mauvais tours en énergie diabolique ; qu’il y a des champignons qui parlent ; que son grand-père est copain avec le diable depuis plus de cent cinquante ans, et qu’ils ont besoin de son aide.

Avis

Hannah Green vivait une petite vie tout à fait ordinaire. Un jour, elle doit aller passer quelques semaines chez son grand-père parce que son père n’arrive plus à gérer leur vie. Après le départ de sa maman, celui-ci devenait de plus en plus morose. La petite fille va vivre une véritable aventure psychédélique. Il s’agira d’une mystérieuse machine diabolique, de gnomes, d’êtres maléfiques et du diable lui-même.

J’ai adoré ce roman ovni. L’univers fantastique dans lequel il nous plonge est totalement fascinant et bien construit. Michael Marshall Smith nous le livre d’abord à petite dose, pour ensuite nous offrir un monde atypique où le mal a pris ses aises. L’histoire est addictive et tellement intrigante. J’avais envie de connaitre le secret qui se cache derrière la machine du diable et le pourquoi de son disfonctionnement. Le récit est sombre, profond et met en scène le mal qui gangrène nos sociétés qui dépasse le machiavélisme du roi de l’enfer lui-même. J’ai donc trouvé le tout intelligemment et diablement bien tourné.

Les personnages de Michael Marshall Smith sont eux aussi hauts en couleurs. Hannah est une petite fille intelligente qui ne se laisse pas impressionner par les événements étranges dont elle va être témoin. Elle va même y prendre part et se montrer très courageuse. Le Diable est plein de charisme, j’ai accroché avec lui dès le début du roman. J’ai adoré son cynisme et l’aura sombre qu’il dégage mais il est surtout surprenant. J’ai également apprécié, le grand-mère de Hannah qui est, lui aussi, plein de surprises.

En bref, j’ai adoré me plonger dans l’univers psychédélique et décalé de Michael Marshall Smith. Un roman sombre qui ne manque pas d’ironie sur la noirceur de l’âme humaine. L’auteur nous offre une histoire addictive, des personnages atypiques et une magnifique plume poétique. Un ovni.

Djihane S.

6 commentaires

  1. J’ai bien aimé ce roman assez étrange. C’est pas un coup de cœur mais une lecture agréable. Le fait qu’on change tout le temps de temporalité et de personnage m’a un peu desarconne. Mais le roman de lit et captive grâce à une histoire assez loufoque. 😂 Le diable est excellent. 😈

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s