Missouri 1627

Je tiens à remercier les Page turners pour cette lecture.

Titre: Missouri 1627
Auteurs: Ted Caplan et Jennifer Hendriks
Traductrice: Sidonie Van Den Dries
Éditeur: Milan/ Page turners
Nombre de pages: 361
Catégorie: 
young adult
Parution : 24/02/2021

Résumé

Veronica est une ado de 17 ans à qui tout réussit. Jolie fille populaire et major de sa promotion, elle vient d’être admise dans la prestigieuse université de Brown. Ses parents sont très fiers de sa réussite. Et effectivement, sa vie semble toute tracée ! Pourtant le jour où Veronica découvre qu’elle est enceinte : son monde s’écroule. Ses chances d’intégrer l’une des meilleures écoles sont menacées. Son petit ami est un loser et elle n’est pas prête à être mère. Mais Veronica vit dans le Missouri, un état où l’accord parental est indispensable pour qu’une mineure puisse avorter. Et elle sait qu’elle ne pourra jamais compter sur le soutien de ses parents. Sa seule solution : se rendre dans une clinique au Nouveau-Mexique, à près de 1 500 kilomètres de chez elle. Désespérée, elle se tourne vers son ex-meilleure amie, Bailey, punkette affranchie, pour effectuer les 14 heures de route qui les séparent de la clinique.

Avis

Veronica était l’adolescente parfaite: élève brillante, elle s’apprête à vivre sa dernière année de lycée avec ses meilleures amies, son petit ami populaire, elle a même une chance d’être majeur de sa promo et est acceptée dans la prestigieuse université Brown. Dans ce tableau parfait, la jeune fille n’avait pas prévu de tomber enceinte. Dans le Missouri, une mineure a besoin de l’accord parental pour avorter, il est hors de question de décevoir ses parents en leur révélant tout. Seule solution: se rendre dans une clinique au Nouveau-Mexique à 1627 kilomètres de chez elle. La seule qui accepte de l’accompagner dans cette aventure, c’est son ex-meilleure amie Bailey, la marginale du lycée.

Ce roman est un beau coup de cœur. Un road-trip survolté grâce auquel on rit autant qu’on pleure. Le genre d’histoires que j’adore lire: la route vers la clinique sera bien évidemment semée d’embuches et mon plaisir était de voir comment, à chaque fois, Veronica et Bailey allaient s’en sortir. Bailey étant une adolescente compétemment loufoque, elle aura des idées, pas forcement les meilleures, pour pimenter leur parcours. Ce que j’ai également apprécié, c’est qu’au-delà de ce récit young adult, Ted Caplan et Jennifer Hendriks nous offrent un magnifique texte sur la renaissance d’une amitié entre deux âmes-sœurs qui se sont perdues de vue. Aussi, une profonde réflexion sur le concentrement et le droit à l’avortement.

J’ai donc été séduite par la plume de ce roman écrit à quatre mains, par la puissance du message qu’il veut nous délivrer et je suis tombée sous le charme de ses deux héroïnes aux deux personnalités diamétralement opposées mais si proches pourtant. Veronica est l’archétype de la fille populaire qui a tout ce qu’elle veut. On pourrait la détester au début du roman mais on s’attache très vite à elle, surtout quand elle est confrontée aux lois qui régissent l’avortement et aux mentalités qui dénoncent cet acte comme un meurtre. Elle est issue d’une famille où la religion a une place conséquente donc elle se demande si elle va finir en enfer. Bailey est un véritable rayon de soleil. Elle a beau être déjantée, j’ai trouvé sa personnalité nuancée et on en découvre toutes les couches au fil de ce road trip.

Missouri 1627 est une pépite, une excellente lecture qui m’a tant fait rire mais aussi pleurer. Touchée en plein cœur par le road-trip survolté de Veronica et Bailey ensemble contre le monde. J’ai hâte de voir son adaptation en film pour que je puisse replonger dans l’univers d’Unpregnant. Un beau coup de cœur!!

Djihane S.

4 réflexions sur “Missouri 1627

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s