Mes yeux rivés sur toi

Je remercie les éditions Akata pour cette lecture.

Titre: Mes yeux rivés sur toi
Auteur: Kuro Nohara
Traducteur: Jordan Sinnes
Éditeur: Akata
Nombre de pages: 181
Catégorie:
Shonen-Aï
Parution : 
25/02/2021

Résumé

Takeru Inomata est lycéen, et il vit dans une petite bourgade de province. Les non-dits, les rumeurs, le mariage, les enfants… tout ça lui passe au-dessus. Il vit son quotidien, comme il vient, sans faire de vague et sans passion. Jusqu’au jour où, au lycée, un nouvel élève arrive… Il sera bien surpris en découvrant que ce dernier n’est autre que Kôtarô, un de ses camarades d’école primaire. Très vite, les deux garçons se rapprochent… Et si un nouvel amour était en train de naître ?

Avis

Voici une nouvelle pépite parue chez Akata. Un one-shot qui relate l’histoire, pleine de tendresse, de Takeru et de Kôtaro. Le premier est un lycéen qui s’ennuie dans sa petite ville qui s’anime au bruit des rumeurs sur les mariages, les enfants, etc. Son quotidien s’illumine quand son ami d’enfance fait sont grand retour. Avec lui, il se sent libre d’être qui il est, pourra-t-il pour autant lui avouer son grand secret? Le fait qu’il aime les garçons?

J’ai tellement adoré et été émue par cette lecture! L’histoire est magnifique. La romance est toute douce et surtout bienveillante. Il y a certes quelques propos qui blessent Takeru mais il n’est pas lui-même visé. C’est dû à l’éducation hétéronormée de ses camarades et de sa famille. Cette incompréhension et le rejet de l’homosexualité parce qu’elle ne représente pas la norme. J’ai trouvé que Kuro Nohara abordait le sujet avec intelligence et de manière positive. J’ai adoré l’évolution de la relation entre nos deux héros qui se redécouvrent après quelques années de séparation. Ce qui va être, au début, de la tendresse se transforme petit à petit en amour.

« Il suffit d’être quelque part avec une personne à qui on tient pour qu’on s’y sente à sa place. » 

Ce qui fait la richesse de ce récit, c’est la poésie qui en émane. J’ai eu un coup de cœur pour les mots de Kuro Nohara. Ils étaient justes et m’ont touchée en plein cœur, ainsi que nos deux héros. Takeru est un adolescent obligé de faire semblant dans une ville et un lycée qui ne laissent pas place à la différence. Kôtaru est tellement bienveillant. Malgré son physique imposant, c’est un nounours. Ces deux-là vont se créer un espace hors du temps et loin du regard des autres pour juste être bien ensemble.

Un One shot unique, bienveillant et positif avec deux héros coups de cœur. Une histoire magnifique, portée par une belle plume et des dessins qui nous changent des manga classiques.

Djihane S.

9 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s