Ce que murmure le vent


Je tiens à remercier les éditions Charleston pour cette lecture.

Titre: Ce que murmure le vent
Auteure:
 Amy Harmon
Éditeur: Charleston 
Nombre de pages: 
425
Catégorie: 
roman
Parution: 21/09/2021

Aujourd’hui romancière à succès, Anne a grandi avec les souvenirs d’Irlande de son grand-père Eoin. Alors que celui-lui a toujours refusé de l’y emmener, il lui fait promettre de répandre ses cendres sur le lac de Lough Gill. Émue de découvrir la terre de ses ancêtres, Anne est aussi intriguée par les photos de famille qu’Eoin lui a dévoilées peu avant sa mort. Pourquoi a-t-il attendu si longtemps pour lui montrer Annie, cette arrière-grand-mère avec laquelle elle partage une ressemblance troublante ? Sur le lac, tout se précipite : entourée soudain par la brume, Anne se retrouve à l’eau. À son réveil, la situation est aussi folle qu’évidente : elle a été projetée en 1921, et ce petit garçon persuadé qu’elle est sa mère n’est autre qu’Eoin. Recueillie par Thomas Smith, le médecin qui élève ce dernier, Anne découvre un pays déchiré par la Guerre d’indépendance, au plus près du danger, mais aussi de l’amour… Retrouvera-t-elle un jour la vie qui était la sienne ?

Avis

En 2021, Anne est romancière à succès qui vit aux Etats-Unis, elle a été bercée par les souvenirs d’Irlande de son grand-père Eoin. Ce dernier a toujours refusé de s’y rendre avec elle. Notre héroïne est donc étonnée que ses dernières volontés soient de répandre ses cendres sur le lac de Lough Gill (Irlande). Une fois sur place, elle tombe amoureuse de la contrée de ses ancêtres. Sur le Lough Gill, alors qu’elle honorait la promesse faite à son grand-père, elle se retrouve entourée d’une brume qui la projette en 1921… Elle est sortie des eaux par le docteur Thomas Smith, le médecin qui élève la version enfant d’Eoin.

J’ai adoré cette lecture. Du début jusqu’à la fin, je me suis laissée happer par la magnifique plume d’Amy Harmon. Je me suis donc plongée corps et âme dans cette année charnière de l’Histoire d’Irlande et sa guerre d’indépendance. Tout un pan du passé de l’Irlande que je ne connaissais pas forcement. J’ai pris plaisir à le découvrir et à m’en émouvoir. J’ai été profondément émue par la romance entre Anne et le Dr Thomas Smith mais également par le lien si particulier entre Anne et Eoin, le grand-père comme l’enfant. Le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer: entre rebondissements Historiques, liens qui se font ou défont et ce suspense instauré par mon impatience de savoir comment tout cela allait se terminer. J’avoue même avoir eu le cœur serré en attendant le dénouement. En effet, j’ai pleuré, j’ai souri et j’ai laissé mon petit cœur palpiter au rythme de cette histoire.

L’auteure mêle personnages de fiction avec des figures emblématiques historiques. Anne est une héroïne que je ne pouvais qu’aimer. Amoureuse des livres et des histoires, elle a su s’adapter à une époque qui n’est pas la sienne et y a laissé son emprunte. Une femme forte et passionnée. Thomas, est un protagoniste qui charmera plus d’un lecteur. Animé par son amour pour l’Irlande, il est prêt à tout pour son pays. J’ai aussi aimé ses autres facettes: celui qu’il était avec Anne et le merveilleux père adoptif qu’il a été pour Eoin. Ce dernier est également un personnage fort du roman: un grand-père dévoué et aimant, un enfant, curieux et très attachant.

Amy Harmon s’est inspirée de sa propre généalogie et de l’Histoire avec un grand H pour nous offrir une épopée historique au cœur de l’Irlande, agrémentée d’une magnifique romance qui traverse l’espace et le temps. L’auteure nous offre une histoire intense et émouvante et des personnages profondément humains. J’ai adoré.

Djihane S.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s