Souris, Maman !

Je tiens à remercier les Editions Sarbacane romans pour cette lecture.

Titre: Souris, maman
Auteure:  Émilie Chazerand
Illustratrice: Joëlle Dreidemy
Éditeur: Sarbacane
Catégorie: jeunesse
Nombre de pages:
 224
Parution :
 25/08/2021

Michel et Gina vivent ensemble et s’aiment follement. Mais, attention : ils ne sont pas mariés, ni même amoureux ! Gina, c’est la maman, et Michel, son petit garçon adoré. Ces deux-là ne font rien l’un sans l’autre. La preuve : Michel n’est jamais allé à l’école. La vraie, avec des copains, une cour de récré et des professeurs. Mais ça va changer. Car, Michel l’a décidé, le moment d’explorer le Monde est arrivé. Sauf que sa maman, elle, voudrait rester avec Michel pour toujours, le suivre partout, tout le temps… Si seulement elle pouvait rapetisser… Elle se glisserait dans la poche de Michel, ou dans son cartable, sans qu’il s’en aperçoive ! Rhâââ, comme elle voudrait être une petite souris…

Avis

Michel est un petit garçon heureux de vivre avec sa maman Gina. Cette dernière lui fait l’école à la maison jusqu’au jour où son petit garçon a envie d’aller explorer le monde, ce monde est celui de l’école élémentaire de son quartier. C’est le drame car Gina n’a aucune envie de laisser partir son bébé. C’est alors qu’une mystérieuse prophétie se réalise. Maman est désormais une souris…

J’ai beaucoup aimé ce texte plein de douceur et de tendresse. J’ai aimé retrouver la très belle plume d’Émilie Chazerand dans un registre plus jeunesse mais tellement bien élaboré. J’ai passé un bon moment avec cette famille qui m’a touchée. Leur histoire est ponctuée de moments de pur bonheur, d’humour, de hauts mais aussi de bas. Car le petit garçon a aussi envie de voler de ses propres ailes. L’auteure a trouvé les bons mots pour nous parler des enfants qui grandissent et des liens entre eux et leurs parents qui évoluent forcement. C’était d’ailleurs bien astucieux d’aborder ce thème avec du fantastique. Agrémenter le tout avec de la magie et l’ingrédient principal reste tout de même l’amour.

Michel est bien évidemment adorable. Il n’a connu que cette vie dans le cocon que sa maman a mis en place pour lui. Il y était heureux mais l’appel de l’aventure n’est jamais loin. J’ai trouvé attendrissant le fait de le voir essayer de faire comprendre à sa mère qu’il l’aime toujours, même s’il va à l’école et qu’il se fait des amis. Gina est une maman poule qui a du mal à voir grandir son petit bébé. Je l’ai également appréciée. Elle ne veut que le meilleur pour lui et le fait qu’elle se transforme en souris va lui permettre, elle aussi, de murir sa relation avec son fils.

Un excellent titre pour passer un moment plein de douceur et d’humour. La plume de  Émilie Chazerand est toujours aussi addictive et belle, ses personnages hautement attachants et les thématiques dont elle traite, toujours intéressantes. N’oublions pas le fait qu’on ait un bel objet livre avec une de très jolies illustrations offertes par Joëlle Dreidemy.

Djihane S.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s