Share, tome 01

Je remercie les éditions Akata pour cette lecture.

Titre: Share, tome 01
Auteur: 
 Yuu Mitsuha 
Traductrice:
Éditeur: Akata
Nombre de pages: 192
Catégorie: 
Shôjo
Parution : 
16/09/2021

Haru n’a que seize ans, mais elle n’a déjà pas d’objectif de vie ni de rêve… En parallèle du lycée, elle économise un peu d’argent, sans même savoir ce qu’elle va en faire. Pourtant, un jour, dans le café où elle travaille, elle croise Rio, un jeune homme gay. Très vite, elle est intriguée par ce dernier. De fil en aiguille et alors qu’elle ne se sent plus à l’aise chez elle, elle décide de fuguer. C’est dans la colocation de Rio qu’elle trouve un nouveau lieu de vie. Mais puisqu’aucune chambre n’est disponible, elle partagera le même lit que lui… à ses côtés, elle ne sent pas en danger. Mais à cet âge si compliqué, Haru se cherche… Pourra-t-elle étouffer les sentiments qu’elle commence à ressentir avant de souffrir ?

Avis

Avec son look un peu masculin et sa timidité, Haru s’attire les critiques des autres parce qu’ils la trouvent étrange. Avec le temps, elle s’était habituée. C’est dans le café dans lequel elle travaille qu’elle va rencontrer Rio, un garçon féminin qui va être la cause de la dispute d’un couple. Il devient dès lors son obsession, un amour à sens unique car Rio est homosexuel.

J’ai adoré ce titre. J‘ai particulièrement été touchée par son ambiance que j’ai trouvée sombre et triste. J’ai été également émue par l’amour que Haru ressent pour Rio. Cette jeune fille fragile qui a peur des garçons mais qui se sent plutôt à l’aise avec un gay car il n’a pas ce côté « mâle, prédateur » envers les femmes. Nous avons certes une relation très ambiguë entre ces deux-là mais elle est nécessaire à l’histoire. La personnalité des deux héros est trouble, dans le sens où leurs passé a laissé des marques indélébiles qui les ont fragilisés sur le plan affectif. Justement, une dépendance affective va s’installer entre eux: d’un côté, Rio comble son manque d’amour avec Haru et cette dernière, vit son obsession pour lui comme une façon de se libérer de sa propre famille qu’elle a fuit.

Yuu Mitsuha nous présente des personnages écorchés vifs avec lesquels j’ai ressenti un lien se tisser dès les premières planches. J’étais à la fois attendrie et triste de voir Haru tomber amoureuse de Rio, tout en sachant qu’il ne l’aimera probablement jamais comme elle le voudrait. Le jeune homme ne la repousse pas pour autant car lui-même en devient dépendant. Une aura mystérieuse plane autour de Rio, j’ai vraiment hâte d’en savoir plus sur lui.

Un shôjo émouvant sur un amour atypique entre deux personnages abîmés. Une magnifique histoire et des dessins sublimes qui jouent avec les frontières entre le féminin et le masculin, j’ai adoré et j’ai hâte de lire la suite.

Djihane S.

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s