Les Enchanteresses, tome 1

Je tiens à remercier les Editions Hachette romans pour cette lecture.

Titre: Les enchanteresses, tome 1
Auteure: 
Éditeur: Hachette romans
Catégorie: Young adult/fantastique
Nombre de pages: 
396
Parution :
 15/09/2021

Résumé

Imaginez pouvoir vous protéger de vos harceleurs. Imaginez pouvoir vous venger d’eux, sans avoir à bouger le petit doigt. Séduisant, n’est-ce pas ? C’est ce que pensaient Bleuenn, Flora et Lizig… du moins, jusqu’à ce que ça aille trop loin.
En trouvant un grimoire dans la forêt de Brocéliande, ces trois filles que tout oppose n’auraient jamais pensé que ses incantations marcheraient vraiment. Et puis, leur vie a basculé et elles sont devenues des Enchanteresses…

Avis

Bleuenn quitte Paris pour aller s’installer dans un coin de la France, éloigné de tout. Elle découvre un lycée où le harcèlement est monnaie courante. C’est en faisant équipe avec Flora et Lizig qu’elles vont découvrir un grimoire dans la forêt de Brocéliande. Quand des phénomènes surnaturels surviennent autour d’elles, elles commencent à se poser des questions sur celui-ci.

J’ai trouvé la quatrième de couverture intéressante et j’avais envie de découvrir l’histoire de ces trois adolescentes qui allaient devenir enchanteresses. Cela m’a fait penser à Charmed dont j’étais fan. Ce qui m’a moins séduite dans ce roman, c’est le fait que le fantastique n’y a pas une large place. En effet, il faudra attendre une centaine de pages pour que le grimoire soit trouvé et encore plus que les jeunes filles se rendent compte de son pouvoir. Entre temps, la thématique prédominante était plutôt l’amitié naissante entre Flora et Bleuenn puis Lizig et surtout le harcèlement au sein de leur lycée. Cette thématique m’intéresse bien évidemment mais ici mes attentes étaient plus dirigées vers l’aspect surnaturel du récit. De ce fait, j’ai bien aimé la dernière partie où l’on a un peu plus d’action mais le titre n’a pas pu totalement me séduire.

Du côté des personnages, je n’ai pas particulièrement accroché avec l’une des héroïnes. Elles formaient un trio improbable d’outsiders harcelées par la bande des populaires du lycée. Lizig est celle que j’ai le moins aimée car elle n’a perdu son statut de populaire qu’à cause d’un scandale au cœur duquel elle s’est retrouvée. Elle pouvait se montrer parfois condescendante.

Je n’ai donc pas été totalement séduite par ce premier tome et j’espère que la suite mettra plus l’accent sur le surnaturel. Le thème du harcèlement scolaire était plus présent que le fantastique et c’est cela qui m’a fait me décrocher parfois de ma lecture. L’idée de se venger de ses harceleurs par la magie peut sembler séduisante, il m’a manqué néanmoins une véritable prise de conscience de leur part. Mais dans la réalité, ce genre de personnes ne se rendront probablement jamais de leurs erreurs.

Djihane S.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s