De nous, il ne restera que des cendres, tome 1

Je remercie les éditions Kana pour cette lecture.

Titre: De nous, il ne restera que des cendres, tome 1
Auteur: Akira Kasugai
Traductrice: Aline Kubor
Éditeur: Kana
Nombre de pages: 196
Catégorie: 
Seinen
Parution : 28/01/2022

Elle apparaît tantôt comme une jeune femme docile qui ferait tout pour son amoureux, tantôt comme une provocante reine de la nuit ou même encore dans la peau d’une lycéenne aguicheuse qui séduit son prof… Sa méthode est toujours la même : mettre sa cible en confiance pour ensuite l’éliminer prestement et sans état d’âme. Et, au fait, elle, c’est lui ! Yû est un tueur impitoyable qui, tel un caméléon, se déguise en femme pour mieux ferrer ses victimes. Yû agit pour le compte d’une organisation mafieuse tout en espérant par…

Avis

Sous son apparence de jeune fille/femme douce et docile se cache non seulement un homme, mais aussi, un redoutable tueur à gage qui met en confiance ses cibles avant de frapper. Yû enchaine les missions et semble chercher tout de même des réponses à des interrogations qui le hantent.

J’ai franchement été séduite par ce premier tome. J‘ai beaucoup aimé son rythme dynamique et son côté thriller froid et impitoyable. Les personnages ne sont pas là pour faire dans la dentelle. Le héros agit quand on ne s’y attend le moins. C’est cela qui m’a attirée dès le début: ce jeu de faux-semblants et le fait que quand les masques tombent, nous ayons droit à des scènes d’action sanglantes. Ce premier tome introduit donc l’univers et a su titiller ma curiosité car, tout comme Yû, je voudrais avoir des réponses sur son tatouage et sur son passé.

Concernant Yû, il est froid, redoutable et quand il laisse déchainer sa violence, personne ne peut en sortir indemne. C’est troublant de voir à quel point il peut adapter sa personnalité selon les situations et selon s’il est homme ou femme. Il peut être autant doux qu’agressif tout en restant impassible. Autres protagonistes à creuser, la fille qui est supposer le suivre qui veut absolument l’avoir dans son lit et leur boss.

Un premier tome qui introduit un univers violent et sans merci, avec des personnages qui ne nous ont pas encore livré tous leurs secrets et avec une psychologie intéressante. La série se terminera en quatre tomes j’espère qu’elle restera aussi dynamique que ce premier volume. J’ai également apprécié le coup de crayon de Akira Kasugai qui nous plonge dans le monde de la pègre chinoise des années 90.

Djihane S.

5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s