Dandadan, tomes 1 et 2

Je remercie les éditions Kazé pour cette lecture.

Titre: Dandadan, tomes 1 et 2
Auteur
: Yukinobu Tatsu
Traducteur: Sylvain Cholet
Éditeur: : Crunchyroll (Kazé)
Catégorie: 
Shonen
Pages: 220
Parution : 
05/10/2022

Résumé

 Momo Ayase et Ken Takakura sont deux lycéens que tout oppose. Tandis que la première ne croit qu’aux esprits, le second ne jure que par les extraterrestres. Incapables de se convaincre, ils se lancent alors un défi : Momo devra se rendre dans un hôpital où des créatures de l’espace sont censées se trouver et Ken dans un tunnel hanté… Or, chacun va faire une rencontre d’un autre genre qui va bouleverser leurs vies et lier leurs sorts. C’est le début d’une romance survoltée où l’occulte, le paranormal et le surnaturel se bousculent dans un chaos haletant !

Avis

Voici une nouveauté manga qui a été une excellente surprise. J’ai adoré les deux tomes et leur humour loufoque et décalé. J’ai vraiment bien rigolé! Quand Momo Ayase et Ken Takakura, que tout oppose, se lancent dans le pari de convaincre l’autre de l’existence des ovnis/extraterrestres et des fantômes, rien ne va plus et tout part en vrille. Le concept de base est délirant et j’ai trouvé qu’il était exploité d’une manière originale. Les mésaventures de nos héros sont rocambolesques, l’action est au rendez-vous, ainsi que de nombreux rebondissements. Je n’ai donc pas eu le temps de m’ennuyer car j’étais trop occupée, entre autres, à mourir de rire!

J’ai également adoré les personnages de cette série: Momo Ayase est une lycéenne populaire qui croit aux fantômes. Aussi attachante que Ken Takakura, l’Otaku du lycée qui ne jure que par les ovnis et les extraterrestres. Ils forment un duo compétemment farfelu et déjanté. Leurs dialogues sont mémorables et ils ne sont pas les seuls à ne pas avoir la langue dans leur poche. Les personnages secondaires ou les monstres qui peuplent cette série sont aussi à l’image de l’ambiance désopilante de Dandadan. Une sacrée galerie de protagonistes hauts en couleurs.

Un shonen survitaminé qui mélange surnaturel, science-fiction et un soupçon de romance aussi surprenant que Mémé-turbo et son « Je te laisserai lécher mes nibards, si tu me laisse te pomper le dard! ». L’histoire est addictive, le rythme effréné et les personnages compétemment délirants.

Djihane.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s