Archives de tags | Caroline Mongas

Seuls au monde

seuls-au-mondeJe tiens à remercier Caroline Mongas pour cette lecture.

Titre: Seuls au monde
Auteure: 
Caroline Mongas
Éditeur: HQN
Nombre de pages: 164
Catégorie:
Romance contemporaine
Parution: 21/09/2016
Format: Ebook

Résumé

Ils ne se supportent pas mais vont devoir cohabiter sur une île déserte paradisiaque. Pour Déborah, Daniel Saint-Ferrant, le prestigieux patron qu’elle assiste fidèlement depuis plus de six ans, est un playboy égocentrique, irrespectueux et capricieux. Pour Daniel, Déborah Evreux est une assistante efficace et irremplaçable… mais parfaitement ennuyeuse, coincée et tout sauf attirante. Lorsqu’ils prennent conscience qu’ils sont les deux survivants du crash de leur jet privé, le soulagement de ne pas être seul sur cette île au décor paradisiaque se mêle à l’appréhension face à la perspective d’une cohabitation forcée. Car, en dehors du contexte purement professionnel, ils ne se supportent pas, c’est un fait. Mais il se pourrait bien que le soleil tropical leur permette de se voir l’un et l’autre sous un tout autre jour…

Avis Lire la suite

Sous bonne « Escort »

sous bonne escortJe remercie Nana Editions pour cette belle lecture.

Titre: Sous bonne « Escort »
Auteure: Caroline Mongas
Éditeur:
Nana
Nombre de pages: 200
Catégorie:
Romance contemporaine
Collection: Diamant
Parution: septembre 2015

Résumé de l’éditeur

Diane Warren est au sommet de sa réussite professionnelle : elle dirige l’une des plus puissantes sociétés de cosmétiques au monde et se classe régulièrement parmi les femmes les plus influentes de la planète. Elle est riche, belle, enviée. Tout serait parfait… si sa vie ne ressemblait pas au désert de Gobi. Pas de petit ami, deux mariages, deux divorces et deux enfants qu’elle aime mais qu’elle voit peu. Jusqu’au jour où sa meilleure amie, la fantasque Françoise, fait appel à une agence d’escort. Diane se retrouve pour une soirée au bras d’Eric : 25 ans, 185 cm de cheveux blonds, d’yeux émeraude et de muscles en acier. Entre eux, c’est le coup de foudre. Immédiat. Intense. Bouleversant. Sauf que quelques années, des millions d’euros et une tonne de préjugés les séparent…

Avis

Nana est une maison d’édition à suivre de très près car elle publie des romances passionnantes et réunit des auteures sympathiques qui méritent d’être connues.

Lu en une journée, Sous bonne « Escort » est une lecture détente par excellence. Le roman relate la vie de Diane, elle a tout réussi dans sa vie, ou presque. L’argent et le succès coulent à flot mais après deux divorces, la femme d’affaire demeure une solitaire. Heureusement que sa secrétaire et amie a eu l’excellente idée de la faire accompagner d’un escort boy, lors de la soirée de lancement de sa crème anti-rides révolutionnaire. Bien sûr, Diane désapprouvera cet acte jusqu’à ce qu’elle rencontre Eric… Il se serait passé quelque chose, l’espace d’un instant, elle a l’impression qu’il ne joue pas un rôle, qu’il est sincère. On suit dès lors, avec beaucoup d’intérêt, les périples et rebondissements de cette histoire.

Caroline Mongas nous narre son histoire selon les points de vues des deux personnages principaux, Diane et Eric. Pour notre plus grand plaisir, ce procédé nous permet de vivre et de pimenter notre lecture. L’auteure arrive à susciter notre intérêt du début jusqu’à la fin de son roman. J’ai autant détesté Alicia, la fille de Diane que j’ai aimé Diane et Eric. Deux personnages extrêmement attachants, sexy à souhait et que l’on veut absolument réunir.

Dans la catégorie « je parle à mon livre », j’ai pesté contre Alicia, j’ai poussé des « hourra » et des « Oh non! » à tout bout de champ. Une lecture est encore plus intéressante quand elle est nous fait réagir. Sous bonne « Escort » est une belle romance qui nous accapare l’espace d’une lecture. Le style de l’auteure est simple et fluide, le roman se laisse lire, dévorer, savourer, on s’y attache vite mais toute bonne chose a hélas une fin.

Le roman n’est pas une romance érotique alors ne vous attendez pas à un langage cru mais tout en finesse et retenue, plutôt romantique même.

Du haut de ses 200 pages, Sous bonne « Escort » est une romance pétillante et sexy avec des rebondissements intéressants qui ne laissent pas au lecteur le temps de s’ennuyer. Un roman à lire, dévorer et partager.

Si le roman devait avoir un slogan: L’amour n’a pas d’âge et au diable les convenances. 

Djihane S.

Chroniques Nana Editions ici