Seuls au monde

seuls-au-mondeJe tiens à remercier Caroline Mongas pour cette lecture.

Titre: Seuls au monde
Auteure: 
Caroline Mongas
Éditeur: HQN
Nombre de pages: 164
Catégorie:
Romance contemporaine
Parution: 21/09/2016
Format: Ebook

Résumé

Ils ne se supportent pas mais vont devoir cohabiter sur une île déserte paradisiaque. Pour Déborah, Daniel Saint-Ferrant, le prestigieux patron qu’elle assiste fidèlement depuis plus de six ans, est un playboy égocentrique, irrespectueux et capricieux. Pour Daniel, Déborah Evreux est une assistante efficace et irremplaçable… mais parfaitement ennuyeuse, coincée et tout sauf attirante. Lorsqu’ils prennent conscience qu’ils sont les deux survivants du crash de leur jet privé, le soulagement de ne pas être seul sur cette île au décor paradisiaque se mêle à l’appréhension face à la perspective d’une cohabitation forcée. Car, en dehors du contexte purement professionnel, ils ne se supportent pas, c’est un fait. Mais il se pourrait bien que le soleil tropical leur permette de se voir l’un et l’autre sous un tout autre jour…

Avis

J’avais adoré Sous bonnes escort de Caroline Mongas alors c’est avec plaisir que j’ai voulu découvrir Seuls au monde. Le roman relate l’histoire de Déborah qui se voit contrainte de cohabiter avec son patron play boy, Daniel, sur une île déserte. Après le crash de leur jet privé, ils doivent trouver le moyen de survivre en attendant les secours. Cette mésaventure va leur permettre de se rapprocher et d’apprendre à mieux se connaître.

Voici une joli romance qui, le temps d’une lecture, nous transforme en apprentis naufragés. L’histoire est simple mais a le mérite de nous faire voyager. Le charme de ce roman repose sur les deux personnages qui maîtrisent les joutes verbales drôles et pétillantes. Ils ne se détestent pas vraiment mais ils sont plutôt complices. Déborah est l’assistante de l’un des chefs d’entreprise les plus puissants de France, depuis 6 ans.

La jeune femme est un véritable robot au travail, très efficace, elle n’a même pas de vie privée et consacre sa vie à l’entreprise du beau Daniel Saint-Ferrant, le play boy égocentrique par excellence. Pour couronner le tout, il est très riche et se permet de traiter les gens selon ses humeurs. Déborah semble être la seule femme sur terre capable non seulement de lui résister mais aussi de lui tenir tête. Mettez ces deux-là sur une île déserte et ça promet de devenir très intéressant.

J’ai aimé cette lecture même si le scénario de base a déjà été traité: la secrétaire et son patron qui finissent ensemble et que la fin est prévisible. Toutefois, Caroline Mongas nous offre des personnages attachants qu’on adore voir se disputer et on passe un très bon moment en leur compagnie. Une bien jolie romance et une auteure à découvrir.

Djihane S.

Publicités

2 réflexions sur “Seuls au monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s