Il était une fois

grenobleIl me semble important aujourd’hui de raconter mon histoire. Même si je ne sais pas par où commencer. Faisons connaissance, je m’appelle Djihane, j’ai 29 ans, même si je n’aime pas le dire car c’est une vérité généralement admise que les femmes, à partir de 27 ans préfèrent taire leur âge, se rajeunissent ou encore vous pose cette question: « quel âge me donnes-tu? » avec ce regard malicieux qui semble vous dire: « si tu me donnes plus que mon âge tu passeras un sale quart d’heure. » Vous les hommes répondez, avec prudence : « mais tu fais moins que ton âge ma chérie ». Et notre journée s’illumine. Une autre catégorie d’homme est à citer ici, “les malintentionnés” ceux pour qui les femmes sont un être inférieur qui n’existe que pour assouvir leur moindre désir. Ceux-là ne nous intéressent pas car leur existence même est un affront à la nature.

Une chose, peu joyeuse, à savoir sur moi est que je me sens souvent très seule. Je n’ai pas de vrais amis car je suis différente d’eux, suis-je bizarre ? Je ne saurais vous dire. Je ne peux pas être moi-même avec les personnes qui m’entourent, il me semble que ma manière d’être les insupporte. Je crois que même ma propre existence les insupporte. On m’a si souvent coupée les ailes que je porte sur mon âme quelques marques de guerre, des cicatrices qui chaque jour me rappellent pourquoi je dois m’en aller. Je suis certes blasée, blessée, tiraillée  mais  mon ambition demeure intacte, voyez-vous, j’ai cette incroyable faculté de toujours renaître de mes cendres peu importe la violence du choc subi.

Je suis une ado dans le corps d’une adulte car on m’a volé mon enfance puis mon adolescence. Je demeure MOI malgré tous leurs efforts qui tendent à vouloir me réduire au silence. Je suis une ado dans le corps d’une femme de 29 ans, je ne récupérerai jamais toutes ces années qu’on m’a volées car j’ai dû trop tôt ouvrir mes yeux à la vie. C’est pour cela que j’ai choisi de partir, partir au loin pour me reconstruire.

Je n’ai pas envie de choisir entre l’écriture et la lecture alors je partagerai mes deux passions avec vous.

Djihane S.

Image: une photographie que j’ai prise à Grenoble.

3 réflexions sur “Il était une fois

  1. Pingback: Sommaire de mes écrits | Les instants volés à la vie

  2. Pingback: Sommaire de mes écrits | Les instants volés à la vie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s