Le trône de fer

le-trone-de-fer---l-integrale,-tome-1-219608A propos de GOT


Le Trône de Fer (Game of Thrones) est une série de romans de fantasy de George R. R. Martin. L’histoire se déroule dans un monde imaginaire, principalement sur le continent de Westeros où la civilisation est de type féodal et où la magie et les créatures légendaires (comme les dragons) ont existé mais sont supposés disparus.
Trois intrigues principales s’y entremêlent : Nous avons plusieurs maisons nobles rivalisent pour l’obtention du trône royal de Westeros. Mais aussi, dans les contrées glaciales situées au nord du royaume une race de créatures qui appartiendrait aux légendes se réveille. Ajoutant à cela, sur le continent oriental, la dernière héritière de la dynastie royale de Westeros renversée quinze ans auparavant cherche à reconquérir le trône.

Avis

Je n’ai pas lu énormément de livre, mais parmi tous ceux que j’ai pu lire, jamais une saga ne m’a marqué de la sorte. Cette saga est très originale, elle est complexe, faite pour un public mature. Je me suis rendu compte au fil du temps que c’est ce genre là que j’aime le plus dorénavant. Une série “Anti héros” mélangé à l’univers que j’adore : la fantasy !


On ne suit pas un seul personnage principal, mais plutôt une vingtaine. Chaque chapitre est raconté à travers le point de vue d’un de ses personnages. Par exemple, lors d’une bataille, une même scène peut donc commencer par le point de vue de l’assaillant et se terminer par celui qui se fait attaquer, ce qui apporte beaucoup de richesse à l’histoire. L’auteur ne prend pas parti pour un de ses personnages, il se contente de raconter l’histoire et de son monde. Bien que le lecteur catégorise forcément les personnages, pour moi, il n’y a ni bon ni méchant. C’est-à-dire qie chaque personnage a une part d’ombre et de lumière, chaque protagoniste (Et il y en a des milliers !) peut être amené à être bon a un moment donné, avec une personne donnée et méchant dans d’autres circonstances. C’est pour cela que je pense que ce n’est pas les personnages qui font l’histoire, mais l’histoire qui fait les personnages. 


Il y a beaucoup de personnages comme je le disais plus haut, du coup, il peut se passer une centaine de pages, plusieurs semaines dans l’histoire, avant de retrouver son perso préféré. Martin a trouvé la solution pour contrer ce gros trou dans l’histoire des protagonistes. La grande majorité des chapitres sont découpé de la même façon : Mise en place de la situation dans laquelle le personnage se trouve actuellement, explication du comment il en est venu là, intrigue du chapitre puis pour finir, quelque chose qui nous pousse à vouloir lire la suite comme une révélation ou l’élaboration d’un quelconque plan. Le tout agrémenté de description du lieu où le personnage est, des us et coutumes du pays où il fait escale… Ainsi que de nombreuses anecdotes du passé franchement intéressantes. L’histoire s’enrichit de page en page et on en apprend beaucoup sur ce monde. 


J’ai beaucoup parlé de la forme, mais dans le fond, c’est tout aussi intéressant. L’auteur a toute la liberté pour exprimer son talent. Pour G.R.R. Martin, la guerre est quelque chose d’horrible, on ne peut pas traiter de ce sujet sans parler des viols, de la torture et de la mort. De la famine qui s’en suit, des maladies, de la détresse des gens et du réconfort qu’ils peuvent tirer ici et là. L’auteur n’hésite pas à torturer ses personnages aimés du public, à les mutiler et ainsi changer complètement leur vie. Si un personnage a accompli ce que l’histoire voulait de lui, si il n’a plus vraiment d’utilité, L’auteur n’aura aucun remord a le tuer. L’histoire ne serait pas la même sans toutes ces morts. Ils ont beau faire partie des personnages principaux, la guerre n’est pas quelque chose d’agréable, et il y a des pertes de tous les côtés. Chaque famille a son histoire, ses descendants et ses faits d’armes. 


Chaque histoire dans l’histoire est très intéressantes, on s’immerge complément dans les querelles des nobles, dans les trahisons et les complots. Aucun aspect n’est passé pas passer à la trappe, l’auteur parle de tout. Nourriture, traditions, politique, religion, flottes navales etc. Il trouve toujours de nouveaux sujets à décrire pour enrichir encore plus son univers. 


Cette saga est unique en son genre, G.R.R. Martin ne fait pas de fan service, il raconte son histoire comme il l’a voit, comme la réalité de son monde si cruel l’exige. C’est cela qui rend cette saga si intéressantes.

Fabien S.

Publicités

5 réflexions sur “Le trône de fer

  1. Pingback: Sommaire des romans | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s