Souvenir de l’amour

amourA propos du livre (résumé de l’éditeur)

« Tout a commencé avec un tableau. En flânant chez un antiquaire niçois, Jim Fergus déniche une toile sensuelle, joyeuse, amoureuse. Sur le châssis, l’étiquette mentionne le nom de l’artiste : Chrysis Jungbluth, vers 1925…
C’était le temps de l’allégresse et de la passion. Dans le Montparnasse des Années folles, la jeune Chrysis, rebelle, avant-gardiste, furieusement moderne, bousculait les règles de l’art. Tout aussi libre, Bogey Lambert, cowboy du Colorado engagé dans la Légion, allait vivre avec elle l’expérience de l’amour fou…”

Avis

La promesse du titre est de nous offrir une histoire d’amour, elle aurait pu être quelconque si Jim Fergus ne maîtrisait pas autant l’art de raconter. A travers une plume envoûtante, le lecteur est invité à suivre deux trajectoires, deux récits parallèles, d’un côté, le parcours de la pétillante Gabrielle Jungbluth que l’ont connait par son nom d’artiste Chrysis. Son évolution et éclosion dans le quartier Montparnasse à Paris. Comment sa curiosité envers les choses de la vie, la mènera à développer son art et son désir de découvrir et de transposer dans ses peintures les plaisirs de la chair, les sensations et émotions humaines. D’un autre côté, Bogey Lambert, le cowboy qui quitte son Colorado pour s’engager dans la légion étrangère en France. A travers sa quête, on découvre une autre facette de l’Histoire de la 1ère guerre mondiale. Un beau récit parmi tant d’horreur. Lorsque ces deux trajectoires se croisent, nous assistons à une magnifique histoire d’amour.
Ce roman est juste magnifique, il nous plonge dans un récit fort en émotions, on n’est plus seulement lecteur mais acteur car la magie de l’écriture de Jim Fergus, nous saisit, nous investit émotionnellement.
Souvenir de l’amour, un roman à lire, à vivre. Un roman que l’on pourrait comparer à une fresque qui se peint devant nos yeux. Se dire que cette histoire a existé rend le tableau final encore plus extraordinairement envoûtant et émouvant.
J’ai ri, j’ai pleuré, n’est-ce pas cela qu’on attend d’un roman?

Djihane S.

Publicités

Une réflexion sur “Souvenir de l’amour

  1. Pingback: Sommaire des romans | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s