Le maître des insectes

maitreeeMerci aux éditions Denoël pour cette lecture.

Éditeur : Editions Denoël.

Titre en vo : The Insect Farm

Trad. de l’anglais par Caroline Bouet

Nombre de pages : 352.

Collection : suspens

Parution : 12-03-2015

 Résumé Éditions Denoël

« Londres, années 1960. Quand Jonathan Maguire émerge d’un mauvais sommeil sur le sol du salon, il a les mains couvertes de sang etle corps de sa femme Harriet gît à ses côtés. Seule lui revient à l’esprit uneviolente dispute avec cette dernière, qu’il soupçonnait d’infidélité. Jonathan est le tuteur de son grand frère Roger, dont le handicap mental l’empêche d’être autonome et qui consacre tout son temps libre à un étrange et spectaculaire élevage d’insectes.

Anéanti par la mort de sa jeune épouse, Jonathan est néanmoins déterminé à échapper à la police, terrifié à l’idée que s’il était arrêté pour meurtre, Roger serait placé dans une institution. Jonathan a sacrifié trop de choses, y compris son mariage, pour accepter cette éventualité. Lui seul peut protéger Roger, à la fois incapable d’exprimer sa pensée et terriblement lucide quand il s’occupe de ses milliers de créatures grouillantes. »

Avis

Au départ, je n’étais pas très emballée par le titre de cet ouvrage mais après la lecture du résumé, l’histoire a piqué ma curiosité et croyez-moi sur parole, je n’ai pas du tout été déçue par ce roman.

Stuart Prebble a réussi avec Le maître des insectes un véritable coup de maître. En refermant mon livre, le premier mot qui m’est venu en tête est : magistral.

Le premier argument que je voudrais mettre en avant est l’excellente traduction qui nous est offerte. Aussi, l’écriture de qualité : Prebble a une belle plume, très agréable à lire.

Le second argument, l’histoire: c’est le personnage Jonathan qui prend en charge la narration du récit, le lecteur lit son journal, tout au long duquel se dessine une tension qui instaure une sorte d’angoisse permanente. Du début jusqu’à la fin du roman, nous sommes captivés par cet univers qui met notre cerveau en ébullition.

Le troisième argument, la psychologie complexe des personnages du roman. L’auteur a le souci du détail : chaque trait de la personnalité de Roger fait de lui une énigme, son amour pour les insectes et sa maîtrise de leurs existences malgré son handicap mental. Tel un créateur obsessionnel tout puissant et reflétant souvent le rapport qu’il a avec le monde qui l’entoure.

Roger ne vit que pour son insectarium mais surtout pour protéger son petit frère qu’il affectionne plus que tout. Jonathan est également prêt à tout pour lui.

Chaque personnage joue un rôle dans la toile tissée dans le maître des insectes, une toile complexe qu’on n’arrive à comprendre qu’aux dernières lignes de roman.

Un thriller palpitant auquel on adhère facilement pour les amateurs du genre ou les amoureux des textes bien écrits. Un thriller qui manie le thème de l’obsession jusqu’à vous obséder.

Citation 

“Si vous avez eu la chance de pouvoir dire la vérité pendant presque toute votre existence, il vous sera probablement impossible d’imaginer à quel point vivre sans cesse dans le mensonge est éreintant. A quel point il est usant de devoir toujours veiller à combler le gouffre entre ce que vous pensez et ce que vos mots, vos actions et votre regard renvoie au monde extérieur.” p11.

Djihane S.

Publicités

10 réflexions sur “Le maître des insectes

  1. Pingback: Sommaire des romans | Les instants volés à la vie

  2. Tu m’as donné envie de lire le livre à la grosse bébête 😉 C’est vrai que la couverture attire l’oeil mais ne m’a pas particulièrement plu. Une fois qu’on lit le résumé, ça donne un tout autre aspect. Ton avis m’a conforté et si je réussi à diminuer ma PAL, je me laisserai tenter 🙂 (mais d’abord je craquerais pour « la bibliothèque des coeurs cabossés » )
    Merci de ton avis !!

    Aimé par 1 personne

    • La bibliothèque des coeur cabossés est un grand coup de coeur pour moi 🙂 tu as bien raison de le prendre en premier.
      J’avoue que, comme toi, le titre et la couverture ne tentent pas lol mais on se laisse vite surprendre par la qualité de ce roman 😉 essaye de lire des extraits.
      Merci pour ton commentaire.

      J'aime

      • Figuuuure toi que hier, en flânant dans les rayons de ma petite librairie avec ma sélection sous le bras (Les éditions J’ai lu pour elle et Hugo Romance vont achever mon porte monnaie.), j’ai vu le maître des insectes. J’ai pensé à toi et de fil en aiguille, au livre « La face cachée de Margo » que tu dois lire en avril. Je suis allée, curieuse de savoir s’il y était, au rayon jeunesse. Pour répondre non, par contre j’ai alourdi ma PAL de 2 livres supplémentaires en passant par ce rayon XD (Quatre & le préquel de Labyrinthe.. grand format… le prix aussi @_@)
        Tout ça pour te remercier 😀 hier soir je suis rentrée, j’étaiiis trèèèès contente de mes achats ! (mon porte monnaie non mais tant pis 😉 )

        Aimé par 1 personne

          • Hier c’était :
            – Quatre de Veronica Roth
            – Avant Le labyrinthe : L’ordre de tuer de James Dashner
            – Beautiful Secret de Christina Lauren (bien que je sois fan des saga Beautiful, j’ai commencé celui ci, j’accroche moins :s)
            – Les anges, Tome 2 : La femme de Gabriel de Robin Schone
            – Trois soeurs et un Prince, Tome 1 : J’ai épousé un Duc de Katharine Ashe

            Et encore… j’en ai vu deux autres (comme j’avais commencé la saga Percy Jackson en livre, y’a la seconde saga « Les héros de l’Olympe » où le tome 3 en pocket vient de sortir et j’ai hésité à acheter le 2&3 dans la foulée *.* )

            Et le pire dans l’histoire c’est que quand je regarde les sorties littéraires à venir, je ne peux m’empêcher de le rajouter à ma wish-list après un gros craquage! 😉

            Aimé par 1 personne

  3. Pingback: Bilan lectures mars 2015 | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s