Big eyes

big eyesSynopsis Allociné  

« BIG EYES raconte la scandaleuse histoire vraie de l’une des plus grandes impostures de l’histoire de l’art. À la fin des années 50 et au début des années 60, le peintre Walter Keane a connu un succès phénoménal et révolutionné le commerce de l’art grâce à ses énigmatiques tableaux représentant des enfants malheureux aux yeux immenses. La surprenante et choquante vérité a cependant fini par éclater : ces toiles n’avaient pas été peintes par Walter mais par sa femme, Margaret. L’extraordinaire mensonge des Keane a réussi à duper le monde entier. Le film se concentre sur l’éveil artistique de Margaret, le succès phénoménal de ses tableaux et sa relation tumultueuse avec son mari, qui a connu la gloire en s’attribuant tout le mérite de son travail. »

Bande annonce

Avis  

Big eyes est un film bien sympatrique qui se laisse regarder mais qui manque, toutefois, de ce petit quelque chose qui aurait pu le rendre extraordinaire. J’avoue avoir trouvé le temps un petit peu long parfois et j’ai trouvé qu’il n’y avait pas assez de rebondissements intéressants. Certaines scènes du procès étaient à la limite de l’absurde.

Ce qui m’a plu est le jeu de l’actrice Amy Adams interprétant le rôle de Margaret, elle était très touchante et investie dans son rôle. Je suis fan de cette actrice au visage d’Ange.

Le film m’a fait découvrir l’histoire de cette extraordinaire peintre Avant Gardiste qui s’était laissée dominer par son époux à une époque où la femme n’avait pas encore de poids au sein de la société. J’admire son courage: quitter son premier mari alors que le divorce était très mal vu à l’époque et son deuxième qui c’était approprié son travail, prétextant qu’elle ne pouvait pas se faire connaître en tant que femme peintre parce que l’art féminin n’était pas reconnu.

Amy Adams a su apporter une touche de naïveté presque enfantine au personnage, que j’ai beaucoup appréciée. Le côté décalé du film nous rappelle la signature de Tim Burton. Big eyes, à découvrir ? Pourquoi pas ? Néanmoins, ne vous attendez pas à ce que ça soit époustouflant.

Djhane S.

Publicités

8 réflexions sur “Big eyes

  1. Pingback: Sommaire des films | Les instants volés à la vie

  2. Pingback: Bilan films mars 2015 | Les instants volés à la vie

  3. Tout comme toi j’ai trouvé quelques longueurs au film mais je l’ai beaucoup aimé. Le duo principal fonctionne très bien. L’attitude de Walter est certe détestable mais j’ai trouvé le personnage de Margaret assez énervant également. En tout cas j’adore cette artiste, ces œuvres sont superbes ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s