Le dernier loup

loupSynopsis allociné

« 1969. Chen Zhen, un jeune étudiant originaire de Pékin, est envoyé en Mongolie-Intérieure afin d’éduquer une tribu de bergers nomades. Mais c’est véritablement Chen qui a beaucoup à apprendre – sur la vie dans cette contrée infinie, hostile et vertigineuse, sur la notion de communauté, de liberté et de responsabilité, et sur la créature la plus crainte et vénérée des steppes – le loup. Séduit par le lien complexe et quasi mystique entre ces créatures sacrées et les bergers, il capture un louveteau afin de l’apprivoiser. Mais la relation naissante entre l’homme et l’animal – ainsi que le mode de vie traditionnel de la tribu, et l’avenir de la terre elle-même – est menacée lorsqu’un représentant régional de l’autorité centrale décide par tous les moyens d’éliminer les loups de cette région. »

Bande annonce 

avis

Le dernier loup est un film fort en émotions, exposant une nature d’une beauté à vous couper le souffle. Une histoire vraie de l’Homme confronté à l’animal ou encore à la nature.

J’ai bien aimé ce film malgré le fait qu’il soit long, il y avait des scènes presque inutiles qui auraient pu être coupées au montage pour alléger le film.

Les points forts du dernier loup, ce sont les décors naturels de la Mongolie-Intérieure, que j’ai trouvé sublimes, une nature vierge du progrès destructeur de l’Homme. Les loups, grands acteurs de cette histoire sont de fascinantes créatures, je serai même tentée de dire qu’ils ont été d’excellents acteurs car on les voyait agir comme des êtres dotés d’une intelligence supérieure et d’une sensibilité qui leur est propre.

L’homme quand a lui était insignifiant apportant destruction et désolation aux Mongoles, qui, avant l’arrivée des gens de la ville vivaient en parfaite harmonie avec la nature. L’extermination des loups est l’une des conséquences d’une volonté de vouloir dominer la nature, un moment fort en émotion presque insupportable à regarder.

Chen Zhen et son amitié avec Petit loup est magnifique, intense et c’est grâce à lui que ce dernier loup est finalement préservé. L’acteur interprétant ce rôle Feng Shaofeng a été très convaincant. J’ai également adoré l’actrice Ankhnyam Ragchaa dans le rôle de Gasma, tout en douceur et la sagesse apportée par Basen Zhabu dans le rôle de Bilig, le chef de la tribu.

Le Dernier loup (Le Totem du loup) de Rong Jiang est le roman qui a inspiré le film, il a eu un  grand succès en Chine.

Malgré le fait d’avoir trouvé le film long, Le dernier loup est à découvrir si vous êtes amateurs de nature et d’animaux majestueux mais aussi d’émotions, d’amitié et de simplicité.

Djihane S.   Dernier Loup_0Le-dernier-loup_dsc05031-e1424788844418loup 2

Publicités

4 réflexions sur “Le dernier loup

  1. Pingback: Sommaire des films | Les instants volés à la vie

  2. Pingback: Bilan films mars 2015 | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s