Ceux qui osent

Ceux_qui_osent (1)Titre: Ceux qui osent
Auteur: Pierre Bordage
Éditeur: Éditions J’ai lu
Catégorie: Science-fiction /Uchronie
Nombre de pages: 317
Parution : 2013

Résumé de l’éditeur

Leur périple a conduit Jean et Clara en Arccanecout, une province de l’ouest du Nouveau Continent qui échappe encore à la tyrannie des royaumes coalisés des Amériques. Mais pour combien de temps ? La guerre fait rage, tant sur le front des Rocheuses, où Jean et son ami Élan Gris ont rejoint la lutte armée, qu’à San Francisco, où Clara survit comme elle peut aux bombardements et au blocus. A nouveau séparés, les deux jeunes gens apprennent que la liberté a un prix, et que celui-ci s’appelle résistance…

Avis

Ceux qui osent clôt la trilogie d’uchronies de Pierre Bordage, qui devient incontestablement l’un de mes auteurs préférés. Un dernier tome qui est également un coup de cœur après Ceux qui sauront et Ceux qui rêvent.

La saga de Jean et Clara classée dans les livres jeunesse, n’est pas qu’une simple histoire sans profondeur destinée à amuser un jeune public mais elle peut être lue par des adultes qui y verront toute une réflexion autour des termes de liberté, de pouvoir mais aussi autour de l’importance du savoir et de la technologie dans l’émancipation des peuples. La saga est également une belle leçon d’humanité et d’espoir car malgré un régime monarchique qui assujettit son peuple le privant de ses droits les plus élémentaires: l’instruction, manger à sa faim… des cellules de résistances se forment et se développent à travers les tomes. Plus le régime est cruel, plus l’envie de le renverser s’agrandit dans les cœurs.

Je trouve que c’est une belle manière de souligner l’importance de l’instruction. De nos jours, on considère ce droit comme acquis alors qu’il existe encore des pays dans le monde où on lutte encore pour permettre à tout un chacun d’y accéder.

Parlons de ce tome, malgré un début un peu lent, le rythme s’accélère ensuite pour nous plonger dans des rebondissements incessants. L’histoire est encore une fois bien ficelée et toujours agréable à lire grâce à la belle plume de Pierre Bordage. Les chapitres se focalisent tantôt sur Clara, tantôt sur Jean et Élan Gris et bien d’autres personnages qui joueront des rôles importants dans le dénouement de l’histoire. Petite nouveauté dans ce tome, quelques chapitres sont les lettres que Jean et Clara s’écrivent, un échange épistolaire qui ne manquera pas de vous séduire. Les personnages de la saga sont toujours aussi intéressants et imprévisibles.

Pierre bordage signe avec cette trilogie, un texte qui donne à réfléchir mais aussi une belle aventure, un voyage dans le pays de l’imaginaire. Chaque fait historique a son importance car il a permis au monde d’évoluer, l’Histoire est encore en marche, c’est nous qui la faisons et la belle leçon à tirer de cette lecture est de ne jamais céder à l’ignorance et que la liberté est une denrée qui peut vite devenir rare si l’on ne se bat pas chaque jour pour la mériter.

Un très beau texte que je vous conseille de découvrir d’urgence en espérant qu’il vous passionnera autant que moi.

Citation

« Un pays où un homme et une femme pouvaient s’aimer en toute liberté… N’est-ce pas la plus belle des définitions d’un endroit où il fait bon vivre? » P 225

Publicités

3 réflexions sur “Ceux qui osent

  1. Pingback: Chroniques des Ombres | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s