Chroniques des Ombres

chroniques-des-ombresTitre: Chroniques des ombres
Auteur:
Pierre Bordage 
Éditeur:
Jai lu
Nombre de pages: 862
Catégorie:
Science-fiction
Parution: 11/03/2015

Résumé de l’éditeur

Fin du XXIe siècle. Après la guerre nucléaire qui a ravagé la Terre, l’humanité s’est réfugiée dans d’immenses méga-poles isolées des retombées radioactives par un dôme hermétique, les Cités Unifiées. NyLoPa, peuplée de plus de cent millions d’âmes, est aujourd’hui le théâtre d’une série de meurtres de masse sans précédent, à laquelle les fouineurs, ces policiers aux talents d’investigation infaillibles grâce à leur biopuce, peinent à mettre un terme. Leur enquête va les conduire à l’extérieur, en pays Horcite, un territoire violent où survivent tant bien que mal les exclus du système. « Avec un sens du rythme certain, Pierre Bordage se sort brillamment de l’exercice. Du grand art, populaire certes, mais pleinement abouti. » Bifrost

Avis

Après avoir découvert l’excellente plume de Pierre Bordage à travers sa trilogie d’uchronies, coup de cœur, Ceux qui sauront, Ceux qui rêvent, Ceux qui osent, mon choix s’est porté sur l’édition poche de l’intégral de Chroniques des ombres, publié initialement en deux tomes aux éditions Au Diable Vauvert en 2013. Avec ce titre, l’auteur signe un chef-d’oeuvre de science fiction mettant en avant tout son génie.

Chroniques des Ombres est parfait en tout point, un récit post-apocalyptique à l’univers prenant décrivant une humanité confinée dans des mégapoles, des cités unifiées, qui pour assurer sa survie a rejeté une partie de ses semblables, les condamnant à vivre sur les terres de désolation, ravagées par la guerre nucléaire. L’originalité de ce récit réside dans sa structure elle-même, l’intrigue suit deux parcours: des personnages évoluant à NyLoPa, une cité unifiée et d’autres évoluant hors de ces cités, dans les territoires que l’on nomme Horcites.

L’imagination de l’auteur n’a pas de limite, le génie de Pierre Bordage est de rendre réaliste un univers créé de toute pièce. Quand certains auteurs de science-fiction perdent leur lecteur dans un jargon technologique qui n’a ni queue ni tête, Bordage arrive à rendre crédible ce qu’il nous avance et nous donne les clés de compréhension de ses néologismes. La magie opère même si vous n’êtes pas fan de sf. C’est la plume de l’écrivain qui ne manquera pas de vous séduire car en plus d’être un excellent conteur, son style d’écriture et la qualité de son texte imprégné de spiritualité sont de bons arguments pour séduire les amoureux des lettres.

Chroniques des Ombres, en plus d’être passionnant et très divertissant, évoque des thèmes qui vous feront réfléchir sur la nature humaine, l’Homme est-il indéniablement mauvais ? Est-il condamné à reproduire les erreurs du passé et de ne pas apprendre de ses échecs ? La beauté de ce texte c’est aussi de se dire que malgré le pessimisme ambiant qui semble peupler le récit, l’auteur nous offre des personnages forts, qui apportent un brin d’espoir dans un monde ravagé par le mal, car même si l’Homme est résolument mauvais, il existera toujours une minorité qui œuvrera pour le bien de l’humanité.

Au fil des 862 pages que l’on ne voit pas passer, nous faisons la connaissance d’une multitudes de personnages qui apportent tous leur pierre à l’édifice, chaque protagoniste même celui qui semble être le plus insignifiant a son importance, encore une fois, Pierre Bordage nous démontre toute l’étendu de son talent. Ne pouvant tous les citer, je soulignerai ceux qui m’ont le plus marquée, j’ai adoré Ganesh, un fouineur doté d’une biopuce qui optimise ses capacités intellectuelle et physique. Deux Lunes, un guérisseur plein de sagesse, Naja, une jeune femme pleine de ressources, Josp, un personnage hors du commun, etc.

Voici une belle aventure, très addictive que vous ne pourriez pas lâcher avant de l’avoir terminée, qu’est ce que les Ombres ? Pourquoi perpétuent-ils tous ces meurtres en masse ? Qui sont les responsables ? Dans une véritable enquête techno-politico-spirituel, nous levons petit à petit le voile sur le mystère avec un final digne de ce nom. Je suis restée bouche-bée.

Chronique des Ombres est plus qu’un coup de cœur, un chef d’oeuvre que je conseille chaleureusement aux amoureux des littératures de l’imaginaire, un roman bien élaboré, avec un univers incroyablement saisissant, des personnages intelligents et un texte à nul autre pareil. 

Citation 

"Les solutions se trouvaient en soi-même, il fallait changer son regard 
sur le monde puisque le monde n'existait que par le regard de ceux qui l'habitaient" P 413

Djihane S.

Publicités

5 réflexions sur “Chroniques des Ombres

  1. On en avait déjà parlé, mais maintenant c’est certain: tu me donnes carrément envie de me mettre à lire Pierre Bordage. 😉
    Magnifique chronique qui mériterait d’être lue par l’auteur !

    J'aime

  2. Pingback: Tag: 10 romans préférés | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s