Les nouvelles aventures d’Aladin

aladinSynopsis

À la veille de Noël, Sam et son meilleur pote Khalid se déguisent en Père-Noël afin de dérober tout ce qu’ils peuvent aux Galeries Lafayette. Mais Sam est rapidement coincé par des enfants et doit leur raconter une histoire… l’histoire d’Aladin… enfin Sa version. Dans la peau d’Aladin, Sam commence alors un voyage au coeur de Bagdad, ville aux mille et une richesses… Hélas derrière le folklore, le peuple subit la tyrannie du terrible Vizir connu pour sa férocité et son haleine douteuse. Aladin le jeune voleur, aidé de son Génie, pourra-t il déjouer les plans diaboliques du Vizir, sauver Khalid et conquérir le coeur de la Princesse Shallia ? En fait oui, mais on ne va pas vous mentir, ça ne va pas être facile !

Bande annonce

Avis

Nous avons eu le Plaisir de voir, en avant première, Les nouvelles aventures d’Aladin en présence des acteurs Kev Adams, William Lebghil et du réalisateur du film Arthur Benzaquen. Nous étions assis assez loin de la scène pour bien voir l’équipe mais son court passage était sympathique et drôle. Le film sortira dans les salles obscures le 14 octobre.

La bande annonce prometteuse m’a incitée à donner sa chance au film, même si je suis plutôt fan de cinéma américain, j’avoue n’avoir pas été déçue. C’est toujours plaisant d’être agréablement surpris par un film lorsque l’on n’a pas d’attentes particulières le concernant.

Les nouvelles aventures d’Aladin misent sur l’originalité, parce que l’histoire est un remixe raconté par le point de vue contemporain de Sam, un personnage qui au début de l’histoire se retrouve obligé de jouer au conteur par son responsable aux galeries Lafayette. Nous sommes dès lors transportés dans un univers décalé où les personnages d’Aladin deviennent « cool ». Beaucoup de libertés sont prises par rapport à l’histoire originale: les dialogues ne sont pas d’époque, on y trouve plein de références à des films cultes ou encore à des débats de sociétés contemporains et le tout est très rafraîchissant. L’autre point fort de cette adaptation est son humour, on rit pour les nombreux gags, grâce aux personnages déjantés et des nombreux anachronismes.

Les nouvelles aventures d’Aladin c’est aussi un beau casting qui incarne très bien chaque personnage de l’histoire. Kev Adams joue un Aladin, attachant, drôle et qui ne se prend pas au sérieux. Jean-Paul Rouve était parfait dans le rôle du Vizir, sa méchanceté avait un petit côté comique qui m’a beaucoup plu. Arthur Benzaquen, réalisateur du film mais aussi acteur, il incarne un Magicien totalement à l’ouest, il a provoqué plusieurs fous rires dans la salle. Le génie était bien drôle aussi, très bien interprété par Eric. La princesse avait un fort caractère et n’était pas du tout une demoiselle en détresse, le rôle allait parfaitement à l’actrice Vanessa Guide. Sans oublier Khalid, l’ami d’Aladin, un personnage étrange et malchanceux pour notre plus grand plaisir, interprété par William Lebghil.

Pour résumer, le film était très divertissant, drôle et déjanté. Avec un aspect décalé nourri par ses nombreux anachronismes et des acteurs qui ont été parfaits dans leurs rôles. Une très agréable surprise que j’ai beaucoup aimé. Aladin a rajeuni de plusieurs siècles.

Djihane S.

2 réflexions sur “Les nouvelles aventures d’Aladin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s