Spectre 007

SPECTRE-Bond-24-affiche-officielle-teaser-daniel-craigSynopsis

Un message énigmatique surgi du passé entraîne James Bond dans une mission très personnelle à Mexico puis à Rome, où il rencontre Lucia Sciarra , la très belle veuve d’un célèbre criminel. Bond réussit à infiltrer une réunion secrète révélant une redoutable organisation baptisée Spectre. Pendant ce temps, à Londres, Max Denbigh , le nouveau directeur du Centre pour la Sécurité Nationale, remet en cause les actions de Bond et l’existence même du MI6. Bond persuade Moneypenny et Q de l’aider secrètement à localiser Madeleine Swann, la fille de son vieil ennemi, Mr White , qui pourrait détenir le moyen de détruire Spectre. Fille de tueur, Madeleine comprend Bond mieux que personne… En s’approchant du cœur de Spectre, Bond va découvrir qu’il existe peut-être un terrible lien entre lui et le mystérieux ennemi qu’il traque…

Bande annonce

Avis

Je ne suis pas particulièrement fan de l’univers de James Bond mais Daniel Craig m’a réconciliée avec ce personnage. Pour ma part, il demeure le plus charismatique des agents 007.

Pour ce nouveau volet des aventures de l’agent Bristish, rien ne va plus car l’organisation des agents très spéciaux vacille. James se retrouve seule à mener une enquête périlleuse contre l’avis de ses supérieurs. Entre grandes scènes d’actions spectaculaires, les demoiselles à sauver et l’enquête survoltée, tous les ingrédients sont réunis pour assurer le spectacle.

J’ai trouvé cette suite sombre et qui ose sortir un peu des sentiers battus sans s’éloigner de l’image sulfureuse et so british de notre agent 007. Seul point négatif à déplorer est le fait que le film était un peu long et on le sentait, certaines scènes étaient spectaculaires quand d’autres cassaient le rythme et le rendait lent et long.

Daniel Craig a assuré son job et a été un parfait James Bond, charismatique, sexy et intelligent. Ben Whishaw, dans le rôle de Q, le génie concepteur des gadgets pour les agents, apportait un brin d’humour appréciable. Que serait un Jame Bond sans une James Bond girl ? Ce rôle a été gracieusement tenu par Léa Seydoux dans le rôle de Madeleine Swann. Mention spéciale pour le méchant du film qui a été excellent et très convaincant, aussi charismatique que notre héro.

Spectre 007 est une bonne suite qui réunit les bons ingrédients qui font un bon James Bond. Daniel Graig l’incarne à la perfection. Des rebondissements intéressants, un méchant très charismatique et la petite touche british qui fait son effet.

Djihane S.

7 réflexions sur “Spectre 007

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s