Divided

dividedTitre: Divided
Auteure: Elsie Chapman
Éditeur: Editions Lumen
Traducteur: Maud Ortalda
Parution : Octobre 2014
Catégorie: Thriller
Nombre de pages: 375

Résumé

West Grayer en a terminé avec sa vie de tueur à gage. Elle a vaincu son double, sa jumelle génétique élevée dans une autre famille, et prouvé qu’elle avait droit à un futur à Kersh. Elle est prête désormais à mettre le passé derrière elle. Mais le Conseil, l’instance dirigeante de la cité, ne l’entend pas de cette oreille. Ils cherchent à la convaincre de tuer une dernière fois, et ne manquent pas d’arguments.
Quand West découvre que sa cible est un des fantômes de son passé, elle comprend que la situation est en train de lui échapper. Le Conseil ment : si elle veut survivre, elle va devoir lever le voile sur son histoire personnelle. Jusqu’où iront les autorités pour préserver leurs secrets ? Et West, pour sauver ceux qu’elle aime ?

Avis

Divided est un tome 2 et il se démarque. Souvent, en début d’un second tome, le lecteur a droit à une rapide description de chacun des personnages du tome précédent avec un bref résumé de leurs histoires, le tout en même temps que le récit. Dans Divided c’est différent, exit ces présentations qui nous font perdre du temps en lisant du déjà vu. Après tout, si nous lisons Divided, c’est que nous avons lu Dualed. Même 8 mois après avoir découvert les aventures de West dans cette dystopie, je n’ai pas oublié les grandes lignes. Elsie Chapman s’occupe de combler les potentiels trous de mémoire de ses lecteurs avec d’habiles flash-back et quelques souvenirs ressassés lors des rêves qui hantent notre héroïne. Astucieux.

J’ai retrouvé avec plaisir la ville de Kersh, entourée d’une enceinte inviolable empêchant les citoyens de fuir tout en les protégeant des ennemis extérieurs. Pour se protéger des dangers du monde, les 3 fondateurs de Kersh ont construit, dirigé la ville et l’ont fait prospérer pendant de longues années. Mais pour être de taille face aux potentiels assaillants extérieurs, Kersh doit être dotée d’une armée.

Avant d’atteindre son vingtième anniversaire, chaque citoyen doit éliminer son Alter ego, un jumeau génétiquement identique, élevé dans une autre famille. Le survivant gagne le droit de vivre sa vie normalement et est à la disposition de la ville si une guerre se déclare puisque chaque citoyen est entraîné à tuer dès son plus jeune âge. Mais ceci, c’est ce que le conseil veut faire croire au peuple… Dans ce second tome, on en apprendra plus sur le passé de la ville, pour notre plus grand plaisir.

Dans la plupart des dystopies, en plusieurs tomes après avoir découvert son univers très intéressant, les tomes suivants s’attaquent toujours au système établi et c’est la que souvent l’histoire manquera d’originalité. Dans Divided ce n’est pas le cas. West Grayer ne s’attaque pas au système entier, elle ne veut pas tout révolutionner. Elle ne va pas déclencher une guerre. Le conseil lui fait une offre qu’elle ne peut pas refuser et l’histoire redevient intéressante. Avant cette proposition j’avoue avoir eu du mal à rentrer dans le livre, la nouvelle vie de West est assez inintéressante. Une fois la machine lancée, on ne peut plus lâcher l’ouvrage.

Divided est un des rares seconds tomes de dystopie que j’ai pu apprécier.

Fabien S.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s