Boîte aux lettres #59

♠ Réceptions et achats de la semaine ♣

Editions Hachette

The Graces, tome 1 de Laure Eve

 

The graces

Résumé

River Page est fascinée par les Grace, frère et soeurs, persuadée qu’ils ont la magie dans le sang, et brûle de devenir leur amie. Elle se rapproche de Summer, la benjamine, et tombe sous le charme de Fenrin, l’aîné, qui fréquente cependant quelqu’un d’autre. Mais lorsque le cadavre de celui-ci est rejeté par les flots, River est soupçonnée. Il est possible qu’elle aussi soit une sorcière.

Achats

Ma ville a organisé 3 jours d’un festival du livre, j’ai acheté ces titres pour les faire dédicacer et rencontrer leurs auteurs.

La voie des oracles, tome 1, Thya d’Estelle Faye

la-voix-des-oracles-1

Résumé

La Gaule, au début du cinquième siècle après Jésus-Christ.
Cerné par les barbares, minés par les intrigues internes et les jeux malsains du pouvoir, l’Empire romain, devenu chrétien depuis peu, décline lentement.
Dans une villa d’Aquitania, perdue au milieu des forêts, vit Thya, seize ans, fille du général romain Gnaeus Sertor. À cinq ans, elle a manifesté pour la première fois des dons de devin. Mais dans l’Empire chrétien, il ne fait plus bon être oracle, et à cause de ce secret qu’elle doit garder, Thya est devenue une adolescente solitaire, à l’avenir incertain.
Lors d’une des visites en Aquitania, Gnaeus tombe sous les coups d’assassins à la solde de son fils Aedon qui souhaite s’emparer de son siège au sénat. Il est ramené à la villa entre la vie et la mort et Thya cherche dans ses visions un moyen de le sauver. Son don lui permet d’apercevoir la forteresse de Brog, dans les montagnes du nord, là où, autrefois, Gnaeus a obtenu sa plus grande victoire contre les Vandales. Elle comprend alors qu’elle doit s’y rendre et s’enfuit dans la nuit.
Sa route sera pavée de rencontres, Enoch, un jeune et séduisant barbare, ou encore un faune, un être surnaturel issu du monde païen, et Thya va évoluer et découvrir un monde en mutation qui n’est pas exactement celui que lui décrivait son père…


Songe à la douceur de Clémentine Beauvais

songe-a-la-douceur-la-voix-du-livre

Résumé

Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c’est l’été, et il n’a rien d’autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant, et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse de lui, et lui, semblerait-il… aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s’aperçoit, maintenant, qu’il la lui faut absolument. Mais est-ce qu’elle veut encore de lui ? Songe à la douceur , c’est l’histoire de ces deux histoires d’un amour absolu et déphasé – l’un adolescent, l’autre jeune adulte – et de ce que dix ans à ce moment-là d’une vie peuvent changer. Une double histoire d’amour inspirée des deux Eugène Onéguine de Pouchkine et de Tchaikovsky – et donc écrite en vers, pour en garder la poésie.


Les Sorcières de la République de Chloé Delaume

104561_couverture_hres_0

Résumé

Il s’est passé de bien vilaines choses, en France, entre 2017 et 2020, avec l’arrivé au pouvoir du Parti du Cercle, émanation d’une secte féministe qui a voulu compenser quelques millénaires de domination masculine. De ces trois ans il ne reste toutefois rien : l’amnésie collective a été décidée par un référendum. On l’appelle le Grand Blanc.
En 2062, au Tribunal du Grand Paris, anciennement Stade de France, la fondatrice du Parti du Cercle va enfin être jugée. Son nom est la Sibylle. Prophétesse de métier, conseillère des déesses de l’Olympe, elle va devoir tout raconter.
Pièces à conviction à l’appui, la Sibylle lève le voile sur l’histoire des femmes et sur les rapports de domination.
Dans ce roman à l’imagination virevoltante, Chloé Delaume dit l’avenir. Le nôtre ? Son humour est féroce. Il faut se laisser emporter.

Belle semaine de lecture à tous 🙂

10 réflexions sur “Boîte aux lettres #59

  1. Jolies réceptions !
    J’adore la couverture de « The Graces ». « La Voix des Oracles » et « Songe à la Douceur » sont deux romans qui me plairaient certainement beaucoup, je vais les noter. 😉 Le dernier a l’air plutôt original !
    Je te souhaite de bonnes futures lectures !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s