Confessions d’un ami imaginaire

confessions-dun-ami-imaginaireJe tiens à remercier les Editions Nathan pour cette lecture.

Titre: Confessions d’un ami imaginaire
Auteure:
Michelle Cuevas
Traductrice: Lilas Nord
Éditeur: Nathan
Nombre de pages: 196
Catégorie:
Jeunesse
Parution: 09/02/2017

Résumé

Jacques Papier a l’impression que personne ne l’aime. La maîtresse l’ignore quand il lève la main, personne ne lui passe le ballon en sport. Heureusement qu’il y a Fleur, sa soeur et meilleure amie, qui le comprend si bien. Un jour Jacques apprend que sa soeur Fleur a un ami imaginaire. Il se met à son tour à s’inventer un ami imaginaire. Et si lui-même n’était pas tout à fait réel ?

Avis

Quand j’étais enfant, j’avais une imagination débordante et je m’inventais chaque jours des aventures extraordinaires. Confessions d’un ami imaginaire nous rappelle qu’il existe, en ce bas monde, des choses que l’on ne voit pas avec ses yeux mais avec son cœur.

Jacques Papier pourrait être un garçon comme les autres, du moins, c’est ce qu’il pense. Ce qu’il ne sait pas, c’est que c’est un ami imaginaire. Celui de ce qu’il pense être sa soeur, Fleur. Mais Jacques est curieux et se pose beaucoup de questions, il part en quête de sa véritable identité et il vivra de belles aventures.

Au début de ma lecture, j’ai trouvé que le texte était assez enfantin. Il s’adresse à des lecteurs âgés de 10 ans et plus. Mais c’est en poursuivant ma lecture que je tombais petit à petit sous le charme de la plume de Michelle Cuevas. J’y ai trouvé beaucoup de sensibilité et de poésie. Le roman se lit d’une traite et ne manque pas de rebondissements et de surprises.

Confessions d’un ami imaginaire est plein de belles valeurs et de pensées positives. Même s’il peut paraître bien triste de se sentir seul et de ne pas trouver sa place, comme Jacques Papier, le livre enseigne à son lecteur qu’il y aura toujours au moins une personne pour qui on compte et qui se soucie de nous. Au fil de sa quête Jacques Papier se rend compte de cette évidence et se met à l’enseigner lui-même aux personnes qu’il croise.

Jacques est un personnage adorable et très attachant. Comment ne pas aimer son innocence et sa joie de vivre? De plus, j’ai trouvé le concept d’une autobiographie d’un ami imaginaire originale, on se prête vite au jeu et on se laisse facilement embarquer par ce texte émouvant et plein de douceur. En somme, j’ai beaucoup aimé ce roman. Même si le roman est plus destiné aux enfants qu’aux adultes, rien n’empêhe les grands enfants de passer un petit moment de tendresse avec Jaques Papier.

Confessions d’un ami imaginaire est une petite pause de douceur pour les petits et les grands en quête de d’émotion. Une jolie histoire pleine de tendresse et d’ondes positives. On devrait plus souvent fermer les yeux et écouter son cœur et n’oubliez jamais que le plus important n’est pas d’être aimé par la terre entière mais d’être unique aux yeux d’une seule personne.

Djihane S.

2 réflexions sur “Confessions d’un ami imaginaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s