Les larmes de la liberté

les-larmes-de-la-liberteJe tiens à remercier les éditions Charleston pour cette lecture.

Titre: Les larmes de la liberté
Auteure: Kathleen Grissom
Éditeur: Charleston
Nombre de pages: 464
Catégorie:
roman historique
Parution: 07/02/2017

Résumé 

Philadelphie, 1830. Pour sauver un jeune garçon victime de marchands d’esclaves, James, va devoir affronter les secrets de son passé.
Orfèvre respecté de la bonne société de Philadelphie, James devient l’amant de Caroline, jeune femme malheureuse dans son mariage. Quand celle-ci tombe enceinte, James est rattrapé par son passé. Mais avant d’avoir pu avouer ses origines à Caroline, il est appelé au secours par Henry, un ancien esclave qui lui a autrefois sauvé la vie. Son fils Pan a disparu. Tout porte à croire qu’il a été enlevé et vendu.
Pour retrouver Pan, James doit retourner sur les lieux de son enfance, la colline aux esclaves…

Avis

Je n’ai pas eu le plaisir de lire La colline aux esclaves et après avoir lu Les larmes de la liberté, je regrette de n’avoir pas découvert l’excellente plume de Kathleen Grissom plus tôt.

Le présent roman est la séquelle de La colline aux esclaves. On y suit le parcours de James qui a réussi à fuir les marchants d’esclaves et qui vit dorénavant en Philadelphie. Enfant, il réussit à survivre grâce à Henry qui fuyait son ancien maître. La vie du jeune James s’améliore quand un Orfèvre respecté le prend sous son aile. Mais James traîne avec lui un lourd secret qui pourrait faire chavirer l’équilibre précaire de sa vie. Kathleen Grissom nous plonge dans son passé tumultueux et son présent incertain.

Les larmes de la liberté a une intrigue tellement riche qu’une fois plongé dans ce texte, on est en totale immersion dans la Philadelphie des années 1830. Je ne pensais pas autant aimer ce genre d’histoire que je préfère, en général, regarder sur grand écran mais j’ai adoré lire ce roman. L’histoire est poignante et bouleversante. Autre surprise, même si je préfère les personnages féminins, James a su me séduire et me toucher en plein cœur.

L’auteure a su créer une ambiance et un univers uniques. Sa magnifique plume est intimiste et réaliste au point de vous faire ressentir la douleur et les émois des personnages. L’histoire commence en Philadelphie en 1830, j’avais l’impression de prendre un train déjà en marche car beaucoup d’éléments été en place. James établi dans une maison, il semble bien gagné sa vie. Il reçoit une lettre d’une femme nommée Caroline qu’on suppose être très proche de lui, elle lui donne rendez-vous. Ajoutons à cela, la visite d’Henry, l’ancien esclave qui l’avait aidé enfant. Il lui demande d’aller à la recherche de son fils, Pan, probablement enlevé par les marchands d’esclaves. Autant d’éléments qui vont déclencher ses réminiscences.

A partir de ce moment, nous voyageons dans les souvenirs de James et nous allons suivre le cheminement des événements qui a mené à cette scène d’introduction. Les chapitres sont narrés par James mais j’ai apprécié entendre les voix d’Henry, Pan, Caroline, etc. Cela apporte au texte une touche authentique, j’ai adoré d’ailleurs tous les détails qui peuplent le roman. Rien n’est laissé au hasard et l’auteure a fait un excellent travail documentaire.

J’ai beaucoup aimé me plonger dans le passé des personnages des larmes de la liberté, plus particulièrement celui de James. Mais c’est la dernière partie du roman que j’ai le plus apprécié quand les éléments du puzzle du passé de notre personnage s’imbriquent enfin et laissent place à un présent trouble. Les choix de James vont le mener inévitablement vers là où tout a commencé, son parcours sera, de nouveau semé d’embûches. Arrivera-t-il à se libérer de son passé, à honorer ses promesses sans y laisser des plumes ?

Les larmes de la liberté est un texte puissant et émouvant. Un roman qui dépeint avec beaucoup de réalisme la noirceur de l’âme humaine et la cruauté des esclavagistes de l’époque. Un beau combat pour la liberté. Quelques notes d’espoir et de l’amour ponctuent le texte de Kathleen Grissom, même si le roman demeure sombre. Une auteure à découvrir.

Djihane S.

8 réflexions sur “Les larmes de la liberté

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s