Overlord tome 2

Je tiens à remercier les éditions Ototo pour cette lecture.

Titre: Overlord tome 2
Auteur:
Kugane Maruyama
Illustrateur: Hugin Miyama
Traductrice:
Yoan Giraud
Éditeur:
Ototo
Nombre de pages:
 175
Catégorie:
Seinen
Parution :
03/03/2017

Résumé

Faites d’Ainz Ooal Gown une légende immuable. S’il existe de nombreux héros, gommez leur nom avec le mien. Faites savoir à tous qu’Ainz Ooal Gown est le plus grand des héros. Face à des êtres plus puissants que nous, employez un moyen autre que la force. Face à un magicien protégé par une armée, employez autre chose que le nombre. Nous n’en sommes encore qu’aux préparatifs, mais agissez le moment venu, dans le seul but de leur apprendre qu’Ainz Ooal Gown est le plus grand homme au monde.

Avis

Chronique du tome 1

(SPOILERS) A la fin du tome 1, Ainz Ooal Gown proclame que son but est d’obtenir une réputation suffisamment grande pour que ses anciens compagnons de jeu puissent le retrouver. Il met son plan à exécution dès le début de ce second tome en portant un masque noir et en se faisant passer pour Momon l’aventurier. Ça parait contradictoire avec l’idée de se faire connaître, mais il veut d’abord obtenir des informations sur ce nouveau monde qui est différent de l’Yggdrasil qu’il connaissait. Pour l’accompagner, un nouveau personnage nous est présenté: Narberal Gama, une pléiade du tombeau de Nazarick. (Fin spoilers)

J’ai apprécié le fait que seul ce compagnon soit présent dans ce volume. Dans le précédent, il y en avait beaucoup, je préfère lorsqu’ils sont introduits petit à petit, pour avoir le temps de me familiariser avec eux. Il y a d’autres personnages qui sont introduits mais ils font partie des méchants, ils sont charismatiques et sans doute voués à apparaître plus que quelques pages.

J’ai beaucoup aimé le début de ce manga, la quête d’information de Momon est très intéressante. On apprend pas mal de choses sur le fonctionnement du royaume de Re-Estiz. Par exemple, les aventuriers ont une hiérarchie bien définie: classés de plaque de cuivre à plaque d’adamantine. Selon leur grade, ils ne payent pas les mêmes services au même prix et sont évidement plus respectés. Il y a aussi un système de quêtes pour que les aventuriers puissent travailler et gagner leur vie. C’est cet aspect que Momon va tâcher de mieux connaître afin d’acquérir la réputation qu’il cherche à atteindre.

Ce tome 2 est centré sur la récolte d’informations, on apprend les rudiments de la vie dans ce monde, mais on oublie pas non plus l’action. Momon va s’allier avec un groupe d’aventurier et nous auront droit à quelques beaux combats. L’auteur a trouvé l’équilibre parfait entre l’humour, l’action et les scènes un peu plus sanglantes. C’est un seinen après tout.

Si j’ai apprécié le fait qu’il y ait moins de personnages dans ce tome 2, je regrette tout de même que les noms choisis pour les nouveaux (Et les anciens) soient si difficiles à retenir. Peter Mork, Lukeluther Volve, Dyne Woodwonder, Nfirea Bareare… C’est original mais compliqué. Je trouve que ça complexifie l’oeuvre. On pourrait se passer du nom de personnages qui ne jouent pas un rôle primordial dans l’intrigue, par exemple.

Le tome 2 d’Overlord pique encore un peu plus ma curiosité mais je reste tout de même sur ma faim, je sens un gros potentiel qui est en sommeil. Je continuerai à lire cette série et espère que le prochain tome lui permettra de déployer ses ailes. A découvrir.

Fabien S.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s