Rouge éclipse, tome 1

Titre: Rouge éclipse, tome 1
Auteure:
Shiki Kawabata
Traducteur:
Yuki Kakiichi
Éditeur:
Akata
Nombre de pages:
 164
Catégorie:
Shôjo 
Parution :
25/08/2016

Résumé 

Ayumi est une lycéenne parfaitement ordinaire. Et depuis peu, elle vit sur un petit nuage, car le garçon qu’elle aime lui a demandé de sortir avec elle ! Mais alors qu’elle se rend à son premier rendez-vous amoureux, et tandis qu’une lune écarlate s’affiche fièrement dans le ciel, un étrange événement se produit : sous les yeux d’Ayumi, la grosse et impopulaire Zenko se suicide et… ?! Sans comprendre comment ni pourquoi, Ayumi se réveille à l’hôpital. Mais elle est devenue Zenko ! « Moche » et obèse, elle va devoir affronter une nouvelle vie, tout en cherchant à retrouver son propre corps… Hélas, tout le monde ne l’entend pas de la même oreille !

Avis

J’avais très envie de découvrir le manga Rouge éclipse. J’ai lu beaucoup de chroniques positives le concernant et je suis ravie de m’être laissée tenter.

Le manga comporte trois tomes seulement. Il relate l’histoire d’Ayumi une jolie lycéenne aimée par ses camarades et très appréciée par les garçons pour son physique. Sa vie change le jour où une lune rouge trône dans le ciel. Elle assiste au suicide de Zenko, une camarade de classe marginale, très solitaire et que tout le monde trouve disgracieuse. Comme par magie, les deux adolescentes échangent leurs corps.

J’ai beaucoup aimé cette lecture. L’histoire tient la route et le manga est drôle et divertissant. Il se lit très vite. La force de ce titre réside dans le fait que Shiki Kawabata a su nous offrir un titre tragi-comique. L’humour et la légèreté de Rouge éclipse ne l’empêchent pas d’être aussi profond. J’ai beaucoup été touchée par le thème de la difficulté d’intégration des lycéens quand ils ne correspondent pas aux canons de beauté imposés dans nos sociétés.

Zenko était ronde et rejetée par tous parce qu’elle n’avait pas un beau physique. Le fait qu’Ayumi intègre son corps lui permet de se rendre compte de la méchanceté que Zenko subissait au quotidien. Je trouve que c’est une manière originale d’aborder un thème intéressant avec des personnages touchants et attachants. Une chose est sûre, l’émotion est au rendez-vous: on est à la fois ému par la détresse de Zenko/Ayumi et révolté par l’attitude négative de la plupart des lycéens envers elle. J’ai beaucoup aimé également le coup de crayon de Shiki Kawabata, même si on ne reconnait pas vraiment Ayumi sur la couverture.

Le premier tome de Rouge éclipse est une réussite. Un très bon cocktail d’humour, de fantastique et de drame. Une histoire qui parle, d’une manière originale,  de l’obsession des apparences.

Djihane S.

4 réflexions sur “Rouge éclipse, tome 1

  1. Je ne l’ai pas encore tenté ce titre, mais il m’intrigue énormément. Il faudrait que je me lance un jour, surtout que trois tomes cela passe très vite et ne coûte pas encore une fortune. Ton petit avis m’a donné encore plus envie de l’essayer en tout cas !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s