Les figures de l’ombre

Synopsis

Le destin extraordinaire des trois scientifiques afro-américaines qui ont permis aux États-Unis de prendre la tête de la conquête spatiale, grâce à la mise en orbite de l’astronaute John Glenn.
Maintenues dans l’ombre de leurs collègues masculins et dans celle d’un pays en proie à de profondes inégalités, leur histoire longtemps restée méconnue est enfin portée à l’écran.

Bande annonce

Avis

J’avais très envie de regarder ce film car il met en scène le combat de femmes pour s’intégrer dans une société et à une époque où être une femme et de plus noire, ne permettait pas d’ascension sociale.

En plein cœur de la course à la conquête de l’espace entre les Russes et les américains, on suit le destin de trois scientifiques afro-américaines: Katherine Johnson,  Dorothy Vaughn et Mary Jackson. Leur compétences vont permettre aux Etats-Unis de mettre en orbite l’astronaute John Glenn, entre autres.

Le film met l’accent sur le fait que ces trois femmes sont longtemps restées dans l’ombre. A leur époque, on ne leur accordait pas de crédibilité parce qu’elles étaient femmes et noires. Mais il me semble que la plus grande des injustices, c’est que leurs exploits soient méconnus par le grand public. Nos manuels d’Histoire, ne les mentionnent pas non plus.

Les figures de l’ombre est un bel hommage, bien mérité, rendu à ces trois génies qui auraient pu faire gagner aux Etats-Unis plusieurs mois ou années de progrès, si seulement elles avaient été prises au sérieux plus tôt. L’Histoire nous donne souvent des leçons et ici, c’est la stupidité des hommes qui est mise en avant. Juger quelqu’un par sa couleur de peau, son sexe ou sa religion n’est que le produit de la haine vers son prochain.

J’ai beaucoup aimé ce film pour le sujet fort qu’il met en scène et pour les trois excellentes actrices qui incarnent ces femmes qui ont marqué l’histoire. Taraji P. Henson dans le rôle Katherine Johnson, Octavia Spencer dans celui de Dorothy Vaughn et Janelle Monáe dans le rôle de Mary Jackson. Elles étaient très convaicantes et investies par les figures qu’elles incarnaient à merveille.

Le seul point négatif que je pourrai citer est le fait que le film était long. J’aurai voulu que les producteurs se focalisent sur le travail des personnages à la Nasa, je n’ai pas trouvé l’utilité de s’intéresser à leurs vies privées. Cela n’apportait pas grande chose à l’intrigue principale.

Les figure de l’ombre est un bel hommage, féministe et féminin, à des femmes qui se sont battues pour faire avancer la recherche dans le domaine spatial. Elles ont su s’élever au-delà des discriminations qu’elles vivaient au quotidien. Elles méritent de figurer dans les livres d’Histoire et d’être érigées en modèles pour toutes les femmes du monde.

Djihane S.

Publicités

4 réflexions sur “Les figures de l’ombre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s