Scarlett Epstein rate sa vie

Je tiens à remercier Gallimard jeunesse pour cette lecture.

Titre: Scarlett Epstein rate sa vie
Auteure: 
Anna Breslaw
Traducteur: Laetitia Devaux
Éditeur:
Gallimard jeunesse – On lit plus fort
Catégorie:  Young adult
Nombre de pages: 314
Parution: 19/01/2017

Résumé

Quand la série télé préférée de Scarlett est brusquement supprimée et que Gideon, son alter ego, semble soudain lui préférer le monde obscur et lointain des personnes populaires, Scarlett se tourne vers son forum d’écriture de fanfiction, en quête de réconfort. Là, les personnages qui l’inspirent ne sont plus les starlettes des séries mais ceux de la vraie vie: ses amis du lycée. Et s’ils découvraient ce que Scarlett pense vraiment d’eux, elle pourrait se retrouver dans une situation bien plus dramatique de tout ce qu’elle a bien pu voir à la télé… Bienvenue dans le monde désabusé de Scarlett Epstein, cette fille qui fait tout pour se rendre détestable, entre tchats et confidences, et que vous allez adorer!

Avis

Voici un titre que j’avais hâte de découvrir. C’est sa quatrième de couverture et bien évidemment sa couverture qui m’ont donné envie de lire les aventures de Scarlett sur le web et plus précieusement, dans le monde de la fanfiction.

Scarlett est anéantie, sa série préférée est arrêtée. Elle a perdu sa parenthèse dans une vie pas si facile pour elle. Elle vit avec une mère célibataire qui essaye, tant bien que mal, de l’élever et au lycée, elle n’arrive pas vraiment à s’intégrer. La série tv lui permettait d’appartenir à une communauté, un forum avec des fans qui récrivaient ses épisodes. Mais Scarlett a plus d’un tour dans son sac et commence à publier une fanfiction où ce sont les gens qui l’entourent qui en sont les héros.

La force de ce roman est assurément son héroïne solaire, pétillante et adorable. Elle partage avec nous sa passion pour l’écriture et j’avoue que je me suis identifiée à cette héroïne car elle m’a rappelé l’adolescente que j’étais et un peu la personne que je suis aujourd’hui. Même si le le texte d’Anna Breslaw est très jeunesse, n’importe quel lecteur pourrait l’apprécier si le style un peu enfantin ne le dérange pas.

J’ai beaucoup aimé cette lecture car elle est toute mignonne et drôle. J’ai ri et été très attendrie par Scarlett. De plus, l’auteure a su mettre l’accent sur le mal être adolescent, surtout lorsque l’on se sent différent des autres lycéens. Le petit côté Geek de Scarlett l’isole parce qu’elle se sent incomprise IRL (in real life) mais il lui permet aussi d’avoir une seconde vie sur internet. Sur son forum de fanfiction elle est pleinement acceptée et reconnue pour son talent.

Anna Breslaw nous livre donc une jolie pépite dans laquelle elle traite de thèmes sur l’adolescence. La mère de Scarlett a plus l’image de la bonne copine que de la figure maternelle. Malgré l’amour qu’elle porte à sa fille, elle ne lui apporte pas vraiment la stabilité dont elle a besoin. C’est grâce à l’amitié d’une vieille dame du quartier, nommée Ruth, que la jeune fille va trouver un semblant de modèle ?

Scarlett est une sacrée héroïne. Le net et l’écriture de fanfiction lui permet d’être elle-même et de partager sa passion. On parle souvent des dérives du net mais on oublie souvent que c’est un merveilleux outil qui permet à ses utilisateurs de s’évader et d’être les personnes qu’ils voudraient être. Internet peut révéler le potentiel créatif de chacun.

Un premier roman réussi, drôle et touchant. Un plaisir à lire et avec une héroïne solaire qui représente la génération numérique.

Djihane S.

2 réflexions sur “Scarlett Epstein rate sa vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s