Autopsie, Tome 1 : Whitechapel

Je tiens à remercier les Editions Milan pour cette lecture.

Titre: Autopsie, Tome 1 : Whitechapel
Auteure: 
Kerri Maniscalco
Traductrice: Emmanuelle Pingault
Éditeur:
Milan/ Page turners
Nombre de pages: 341
Catégorie:
Jeunesse/thriller/horreur
Parution : 18/02/2017

Résumé

1888, quartier Est de Londres. Depuis quelque temps, des meurtres sanglants et horribles touchent les femmes de petite vertu de Whitechapel. Une jeune femme, de bonne famille, en avance sur son temps, enquête au côté de son oncle, médecin légiste.

Avis

Dans le quartier Est de Londres, un meurtrier rode dans les rues de la ville. Il fauche des femmes qui vendent leurs corps, c’est Jack L’éventreur. Audrey-Rose, son oncle et Thomas mènent l’enquête.

Autopsie est une très belle surprise. J’ai beaucoup aimé l’univers dans lequel baigne l’histoire et encore plus les personnages. Le récit est construit d’une manière intelligente, entre thriller et horreur. Cette réécriture de l’historie de Jack l’éventreur nous permet de replonger dans le monde glauque et sombre de ce personnage pour le découvrir ou le redécouvrir à travers la plume de Kerri Maniscalco.

A travers une plume soignée au bistouri, on fait la rencontre d’Audrey-Rose, un personnage que j’ai tout simplement adoré. Cette jeune femme issue d’une bonne famille, n’hésite pas à outrepasser les règles de convenance pour s’adonner à sa passion avec son oncle: la médecine légale. Intelligente, forte et féministe, elle est très en avance sur son temps. Elle n’hésite pas à se salir les mains pour découvrir la vérité. Audrey-Rose est un exemple de courage et de combativité.

J’ai également adoré le duo qu’elle formait avec Thomas, l’assistant de son oncle. Mystérieux, bougrement charmant et intelligent. Tantôt il exaspère notre héroïne, tantôt il ne la laisse pas indifférente. On se demande qui se cache vraiment derrière ce jeune homme arrogant et un poil étrange. Dans Autopsie, tout le monde est suspect. Même le lecteur participe à l’enquête pour démasquer Jack l’éventreur.

Pour ma part, j’avais deviné qui il était grâce à des indices dissimulés ici et là. Je trouve, bien évidemment, dommage de n’avoir pas gardé le suspense et le plaisir de la découverte jusqu’au bout mais cela ne m’a pas empêchée d’apprécier le moment où le voile est levé sur la véritable identité du tueur en série, ça donnait des frissons. J’étais également contente de de constater que j’avais bien mené mon enquête!

Autopsie est une très agréable surprise. Même si j’ai réussi à deviner qui était Jack l’éventreur, j’ai beaucoup aimé l’univers gothique, glauque et l’Angleterre du XIXème siècle. J’ai adoré Audrey-Rose, ce bout de femme qui est une véritable héroïne forte, intelligente et féministe, ainsi que le mystérieux Thomas que l’on a autant envie d’aimer que de détester. Le tout est porté par une très belle plume, des dialogues drôles et percutants, pour finir une histoire sombre avec une pincée d’honneur.

Djihane S.

Publicités

6 réflexions sur “Autopsie, Tome 1 : Whitechapel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s