L’endroit le plus dangereux du monde

Je tiens à remercier les Editions JC Lattès pour cette lecture.

Titre: L’endroit le plus dangereux du monde
Auteure: 
Lindsey Johnson
Traductrice: Elisabeth Peellaert
Éditeur:
Editions JC Lattès
Nombre de pages: 378
Catégorie:
contemporain
Parution: 22/03/2017

Résumé

Tristan Bloch, 13 ans, s’est jeté du Golden Gate après la divulgation sur Facebook de la lettre d’amour qu’il avait adressée à Cally. Ses camarades, originaires comme lui d’une communauté pour riches de San Francisco, sont troublés et Molly, leur nouvelle professeure d’anglais, découvre peu à peu leurs failles, leurs blessures et leurs inquiétudes.

Avis

J’étais très intriguée par ce roman: son titre et sa quatrième de couverture laissaient présager une lecture intense et sombre.

L’histoire se déroule dans une communauté d’apparence idyllique, de riches californiens. Tout commence avec un drame, une lettre d’amour écrite par un adolescent solitaire est divulguée sur les réseaux sociaux et Tristan Bloch, son auteur, se suicide, ne supportant plus la pression qui pèse sur lui.

Dans L’endroit le plus dangereux du monde, plusieurs points de vues peuplent le récit. Au cœur de ce lycée où la cruauté des adolescents les uns envers les autres est amplifiée à cause des réseaux sociaux. Personne n’est à l’abri de la déchéance et c’est cette épée de Damoclès qui pèse sur chaque tête qui rend ce récit intense et profond. Comme dans 13 reasons why, il est très facile de se faire une réputation, comme de la détruire dans cette micro-société qu’est le lycée.

Je ne suis pas très fan de la multiplication des points de vues car souvent on ne passe pas assez de temps avec chaque personnage et c’est ce qui arrive ici, d’autant plus que j’aurais aimé que certains points soient plus développés que d’autres. Toutefois, le roman offre une vue d’ensemble qui demeure très réaliste et qui glace parfois le sang. Le fait de vivre/lire cette histoire à travers les points de vues de ses différents acteurs, nous permet de mieux comprendre la psychologie des adolescents concernés, même si l’on ne cautionne pas pour autant leurs actes.

Le texte de Lindsey Johnson permet de réfléchir et de s’interroger sur la dégradation progressive de la vie lycéenne/collégienne de nos jours, des comportement des adolescents qui devinent de plus en plus haineux et d’une méchanceté parfois à vous couper le souffle. On s’interroge aussi sur la responsabilité des parents dans toute cela, qui, parfois se montrent plus défaitistes qu’autre chose. Un manque d’écoute évident pousse beaucoup au suicide quand la personne pense ne plus avoir d’échappatoire, ni de personne vers qui se tourner. Heureusement que l’auteure introduit une adulte, une nouvelle enseignante qui essaye de comprendre ces adolescents et à les guider. Mais est-ce suffisant ?

L’endroit le plus dangereux du monde porte bien son nom, car on est forcé d’ouvrir les yeux sur le quotidien peuplé de cruauté qu’est celui de certains adolescents. Même si le texte de Lindsey Johnson aurait pu gagner en intensité si certains éléments et sentiments étaient plus approfondis, ce premier roman a le mérite de parler crûment des travers du système éducatif qui n’est pas assez à l’écoute de la détresse de certains ados.

Djihane S.

4 réflexions sur “L’endroit le plus dangereux du monde

  1. Je suis bien d’accord avec ce que tu dis. Je n’ai pas lu ce roman mais je trouve affolant de voir à quel point les réseaux sociaux peuvent détruire des existences. C’est bien que ce genre de livres soit écrit, il faut espérer que ça va permettre de vraiment sensibiliser cette classe d’âge aux ravages que certains actes et comportements peuvent avoir sur d’autres. En tout cas je note, ça a l’air intéressant à lire !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s